Menu
DakarFlash
DakarFlash.com



Guinée-Bissau: retrait du contingent sénégalais


En Guinée-Bissau, la crise politique demeure. Malgré cela, le quatrième contingent sénégalais de la mission de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cédéao), déployé depuis juillet 2015, se retire. Ce retrait s’explique par le programme de formation des troupes bissau-guinéennes, établi par la Cédéao, qui devront assurer la relève au moment du départ de la force sous régionale.

Rédigé par DakarFlash.com, le Samedi 20 Août 2016 || 469 Partages

 

Les 205 hommes du contingent sénégalais de la Cédéao, stationnés en Guinée-Bissau, se retirent avec le sentiment d’une mission bien accomplie.

« L’heure du départ a sonné. Il va falloir se séparer des amis, des proches, pour regagner la patrie. Tous, dans un même élan, je vous invite à prier pour que la Guinée-Bissau se réconcilie définitivement avec la paix et la stabilité qui sont les gages du développement », a déclaré le colonel Massamba Dieye, commandant du contingent.

Le contingent sénégalais s’en va au moment où le pays est plongé dans une profonde crise politique  mais les autorités promettent qu’il n’y aura pas de vide. Pour cela, la Cédéao a mis en place un programme de formation d’un contingent bissau-guinéen qui assurera la relève.

« Les forces de la Cédéao s’en vont, nous allons assurer la relève, il ne se passera rien de grave. Il y aura une alternative en hommes pour nous permettre d’assurer la stabilité du pays », a déclaré, de son côté, le général Mamadou Touré, chef d’état-major adjoint des armées de Guinée-Bissau.

La force de la Cédéao en Guinée-Bissau a été déployée en mai 2012 dans le but d’aider à sécuriser le processus de transition politique. Elle s’est notamment occupée de la protection des personnalités et des édifices publics.

source:rfi


Dakarflash2



Nouveau commentaire :