Menu
DakarFlash
DakarFlash.com



Haut conseil des collectivités territoriales – La division gagne les partis politiques de la majorité comme de l’opposition


Rédigé par DakarFlash.com, le Mardi 9 Août 2016 || 204 Partages

Haut conseil des collectivités territoriales – La division gagne les partis politiques de la majorité comme de l’opposition

Du côté de la majorité comme de l’opposition, selon l’observateur dans sa publication de ce mardi, les investitures en vue de la désignation des 80 élus du Haut conseil des collectivités territoriales, le 4 septembre prochain, sont source de profondes divisions. Chacun cherchant à capter le maximum de sièges, les partis s’étripent sans états d’âme. À l’intérieur même de certaines formations, on ne se fait aucun cadeau.

Quelques exemples : à Saint-Louis, la coalition Benno bokk yakaar s’achemine vers des primaires aussi bien pour le poste affecté à l’APR que pour le deuxième réservé à la majorité et à propos duquel le PS, l’AFP et la Ld doivent s’accorder.

À Rufisque, l’Apr s’est attribué les deux sièges titulaires en jeu. Ses alliés ne l’entendent pas de cette oreille.

À Pikine, la mouvance présidentielle et le Pds jouent les prolongations des dernières Locales. Dans la région de Ziguinchor, Benno croisera le fer avec Udz/Kadiamor, la coalition dirigée par le maire, Abdoulaye Baldé. Laquelle, avec 64 conseillers contre 12 pour la majorité, part largement favorite dans la commune.

Pour Thiès, les partis tardent à peaufiner leurs listes. Ils sont dans les concertations pour voir comment accorder les violons alors que 700 conseillers devront se partager les 3 sièges attribués à la commune. À Matam, l’opposition mise sur les divisions au sein de l’Apr pour rafler la mise.


DakarFlash3



Nouveau commentaire :