Menu
DakarFlash
DakarFlash.com



Hollande renonce à la déchéance de nationalité


Rédigé par DakarFlash.com, le Mercredi 30 Mars 2016 || 35 Partages

C'est terminé. Déplorant «profondément» l'attitude de la droite, François Hollande a annoncé mercredi qu'il renonçait finalement à réviser la Constitution et ne convoquerait pas de Congrès à Versailles, confirmant ainsi les informations de Libération. «J’ai décidé [...] de clore le débat constitutionnel», a déclaré le président de la République. Pas de déchéance de nationalité dans la Loi fondamentale, pas d'état d'urgence non plus et pas de réforme du conseil supérieur de la magistrature.

«Je constate aujourd’hui, quatre mois après, que l’Assemblée et le Sénat ne sont pas parvenus à se mettre pas d’accord et qu’un compromis paraît même hors d’atteinte sur la déchéance», a affirmé le chef de l'Etat lors d'une allocution solennelle à l'Elysée pendant laquelle il a fait porter toute la responsabilité de l'échec sur la droite. 

«Je constate aussi qu’une partie de l’opposition est hostile à toute révision constitutionnelle qu’elle porte sur l’état d’urgence ou même sur l’indépendance de la magistrature», a-t-il souligné, rappelant que s'il avait proposé cette révision de la Constitution c'était «en appelant à un dépassement des frontières partisanes» et «pour rassembler les Français».

«Je déplore profondérement cette attitude», a ainsi critiqué Hollande, visant notamment l'ex-Premier ministre François Fillon opposé à cette révision constitutionnelle. «Nous devons tout faire dans les circonstances que nous connaissons et qui sont graves pour éviter les divisions et pour écarter les surenchères», a-t-il ajouté avant de promettre, sans toutefois apporter de précisions, qu'il ne «dévierai[t] pas des engagements [...] pris au lendemain des attentats [...] pour assurer la sécurité de notre pays et pour protéger les français contre le terrorisme». «C’est mon devoir et ma responsabilité. Je l’assumerai jusqu’au bout et avec la force nécessaire», a-t-il lancé en conclusion de son allocution.

Juste avant cette prise de parole dans le salon Napoléon III de l'Elysée, Hollande avait annoncé au gouvernement réuni en conseil des ministres son intention de parler sans préciser ce qu'il allait dire «pour que nous ne parlions pas avant lui», avait confié un participant à la sortie du conseil des ministres.

Quatre mois après les attentats de Paris et de Saint-Denis, c'est donc la fin d'un débat qui a fait exploser la gauche sur la déchéance de nationalité mais aussi de l'inscription de l'état d'urgence dans la Constitution, un sujet beaucoup moins polémique au Parlement.


DakarFlash3




1.Posté par mignonne le 30/03/2016 14:08
nous sommes une équipe de 3 jeunes filles très sensuelles et pleines de feeling
nous vous proposons des séances de massage discret , sensuel et inoubliable.
seules dans notre cabinet de massage, nous vous faisons voyagés au paradis du plaisir
1-BIJOU notre drianke 24 ans
2-SONIA 20 ans metisse cap- verdienne
3-KIA belle et sexy taille fine19 ans
eh wi, vous avez l’embarras du choix, des filles de jeunes et belles et surtout professionnelles.
satisfaction assurée ou rembourser
tel: 77 181 19 99 / 77 561 52 04
ou visitez notre site web : www.badzcool.wix.com/maindubonheur

2.Posté par massage le 30/03/2016 15:12
Du nouveau!!!venez découvrir votre New masseuse belle et naturelle chez AMINA. Vous êtes a Dakar ou environ AMINA vous propose un moment de détente et de relaxation inoubliable avec ses mains douce et magique a domicile ou a hôtel alors n'hésitez pas (00221) 70 733 72 92 ou 78 136 10 63

Nouveau commentaire :