Menu
DakarFlash
DakarFlash.com



ITV AVEC MAME SAI MBACKÉ : « Je n’accepterai plus jamais que Macky vienne chez nous… Je l’ai fait huer et je l’attends désormais avec des pierres… Je doute des milliards investis à Touba »


Fille de Serigne Cheikh Sai Mbacké, actuel Khalife de Serigne Souhaibou Mbacké Ibn Serigne Touba, Sokhna Mame Sai Mbacké est l’une des descendantes du fondateur du mouridsime qui se distinguent le plus dans l’arène politique à Touba.
Conseillère départementale et responsable active du Pds, elle vient de claquer la porte des Wade pour aller chez Idrissa Seck. Dans cette interview exclusive qu’elle à accordée à Dakaractu, elle s’est montrée très allergique au régime Sall. Désormais, dira-t-elle, elle n’acceptera plus que le Patron de l’Apr vienne rendre visite à son père. Elle a aussi démenti les milliards que le Gouvernement déclare avoir investi dans la cité religieuse. Entretien….

Rédigé par DakarFlash.com, le Samedi 21 Mai 2016 || 465 Partages

ITV AVEC MAME SAI MBACKÉ : « Je n’accepterai plus jamais que Macky vienne chez nous… Je l’ai fait huer et je l’attends désormais avec des pierres… Je doute des milliards investis à Touba »
Comment vous présenteriez-vous à nos lecteurs ? 
Je suis une fille de Serigne Cheikh Sai Mbacké, actuel de Serigne Souhaibou Mbacké. je suis aussi une conseillère départementale. Cela devrait suffire pour m’identifier, je crois. 
  
Pourquoi subitement Idrissa Seck ? 
Je me suis rendue compte que le seul leader politique capable de développer le Sénégal s’appelle Idrissa Seck. Je l’ai observé et je l’ai fait attentivement. J’ai confiance en lui. Je sais qu’il est en mesure de mener ce pays vers le développement. Il a les capacités intellectuelles et morales. Il a le charisme conforme au statut de Chef de l’Etat. C’est pourquoi, je préfére rejoindre le parti Rewmi et ne pas demeurer dans le Pds ou aller à l’Apr. Je me suis refusé de perdre encore du temps pour avoir entretenu ma base politique avec mes propres moyens. 
  
Pourquoi  quitter le Pds et pourquoi n’êtes-vous pas allée à l’Apr ? 
Je ne suis pas allée à l’Apr parce que je ne crois pas qu’il s’agisse vraiment d’un véritable parti politique. Ce parti ne m’inspire rien. Tous ceux qui sont allés le rejoindre l'ont regretté. Ne me voyez-vous mal en train de soutenir quelqu’un qui a, une fois arrivé au pouvoir, dit que les marabouts étaient des citoyens ordinaires. Tous mes parents sont des chefs religieux. Je crois que cela n’était pas imaginable. J’ai pris, alors,  le temps qu’il fallait avant de me décider. Au Pds, j’avoue n’avoir eu aucun problème avec Serigne Fallou Mbacké qui m’a été d’un soutien réel. Hélas, ce parti ne bouge pas. 
Il est resté statique depuis plusieurs moments. Après mûre réflexion, mes militantes et moi avons reconnu que le parti démocratique Sénégalais ne nous accordait aucune importance, n’allait nulle part et n’avait plus aucune chance de revenir au pouvoir. Les démarches, l’insouciance, l’irrespect vis-à-vis de la base des femmes de Touba m’ont poussée à claquer la porte. 
  
Comment jugez-vous la gestion du Président Macky ? 
Calamiteuse ! Il a échoué sur tous les plans. Le choix porté sur cet homme a été la plus grave erreur jamais commise par les Sénégalais. Aujourd’hui, au lieu de passer notre temps à regretter, nous avons convenu de travailler pour son départ. Rien ne fonctionne dans ce pays. Tout est à l’arrêt. Nous ne ménagerons aucun de nos efforts  pour qu’il quitte le pouvoir en 2019. A Touba, nous mènerons la charge. Idrissa Seck gagnera, désormais, à tous les coups. 
  
Pourtant il a dépensé plusieurs milliards dont 29 pour l’assainissement à Touba. 
  
C’est vous qui le dites. Personnellement, je conteste la véracité de ces allégations. Je défie quiconque de m’apporter les preuves que ce Gouvernement a investi autant d’argent dans Touba. Nous ne devons plus accepter qu’on nous balance des chiffres à la figure. Nous avons nos yeux pour observer et rien n’a véritablement changé dans la cité religieuse pouvant justifier que tout cet argent auquel vous faites allusion a été investi ici. Il fait qu’on arrête de nous manquer de respect. Nous avons montré ce dont nous étions capables lors du référendum. A Touba Bélél, la défaite du Oui a été cuisante. Si le Président Macky Sall perd successivement à Touba, c’est parce qu’il manque encore de considération à nos chefs religieux. 
  
Vous ne devez pas aimer le Président Sall. Il parait même que c’est vous qui l’aviez fait huer lorsqu’il était venu rendre visite à votre père ? 
Je ne dirai pas le contraire. Je suis une opposante politique. C’est normal que je ne lui réserve pas un accueil chaleureux. La prochaine fois, je ne me contenterai pas de le faire huer. Je lui jetterais des pierres. 
  
Sérieusement, vous feriez cela  ? 
Pire, je n’accepterai plus qu’il franchisse le seuil de la maison de Serigne Souhaibou. Avant de devenir Président de la République du Sénégal, il était venu solliciter des prières auprès de mon père. Ce dernier ne l’a plus revu. C’est bien parce qu’Idrissa Seck est venu voir mon père qu’il s’est résolu à revenir. Je n’accepterai plus qu’il vienne le voir. 
  
Votre père, ne craignez-vous pas des remontrances de sa part lorsqu’il apprendra que vous êtes allée rejoindre Idy ? 
Mon père ne verse jamais dans ces histoires de politique. Il ne me dira rien. Il respecte les positions politiques de ses enfants. Il a fait régner dans cette maison la démocratie. Il sait que les choix politiques relèvent du pouvoir discrétionnaire de chaque individu. Non, il ne me dira rien.  Macky n’a plus de place ici. C’est fini ! 
  
La Mbacké-Mbacké déroulait un meeting à Mbacké pour officialiser son appartenance au parti Rewmi d’Idrissa Seck. Déthié Fall était à la tête de la délégation venue présider la rencontre.

Dakarflash2



Nouveau commentaire :