Menu
DakarFlash
DakarFlash.com



Ibrahima Sall : “un retard de deux ans dans la mise en oeuvre du Plan Sénégal Émergent pourrait entraîner un niveau d’endettement de 52%”.


Rédigé par DakarFlash.com, le Lundi 12 Octobre 2015 || 11 Partages

Ibrahima Sall : “un retard de deux ans dans la mise en oeuvre du Plan Sénégal Émergent pourrait entraîner un niveau d’endettement de 52%”.

Il a carrément mis les plats dans le plat. En effet, dans une interview accordée au journal L’Observateur, Ibrahima Sall, qui s’est prononcé sur la politique économique du Sénégal, est d’avis que “trop de temps à tergiverser”. Pour lui, la “croissance d’un budget, c’est comme la croissance d’un individu, on peut croître, parce qu’on est de bonne santé, tout comme on peut croître, grossir et mourir de cette croissance”.

Selon toujours l’économiste, “un retard de deux ans dans la mise en oeuvre du Plan Sénégal Emergent pourrait entraîner un niveau d’endettement de 52%”.

Dissertant sur son entrée en politique, Ibrahima Sall, patron du Parti Demain La République déclare à qui veut l’entendre : “je ne me suis pas engagé en politique, pour protéger un patrimoine, ni pour régler des comptes et encore moins, pour protéger ma liberté”.


DakarFlash3



Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 7 Décembre 2016 - 06:52 Ucad : Le Saes décrète trois jours de grève