Menu
DakarFlash
DakarFlash.com



Ibrahima Sène sur la libération annoncée de Karim Wade : "Si Macky l'amnistie, ce sera très mauvais pour lui"


La Ligue démocratique n'est pas le seul parti allié du président de la République à émettre des réserves par rapport à la libération de Karim Wade. En effet, le Parti de l'indépendance et du travail, à la différence de la Ld, n'est pas contre la libération de l'ancien ministre des Transports aériens, mais a tenu à mettre en garde le chef de l'Etat contre une amnistie.

Rédigé par DakarFlash.com, le Samedi 18 Juin 2016 || 327 Partages

Interrogé dans un entretien accordé à EnQuête sur le sujet qui occupe l'actualité, M. Sène déclare : "Sur cette question, j'ai été très clair. Karim Wade ayant purgé la moitié de sa peine, il a le droit de solliciter une liberté conditionnelle comme Mamadou Pouye en a bénéficié. La liberté conditionnelle veut dire qu'il sort de prison, mais les biens qu'il doit restituer continueront à être restitués. Il ne pourra pas quitter le territoire national sans y être autorisé. Donc, au lieu d'être en prison dans une cellule, il est en prison au Sénégal. L'autre éventualité, c'est la grâce qui relève des prérogatives du chef de l'Etat. Si Karim Wade est gracié, il sort de prison, il bénéficie de sa liberté de mouvement. Il peut voyager et sortir du territoire national. Mais les peines pécuniaires qu'il encourt continuent d'être en vigueur. Ses biens continueront à être confisqués. La recherche de ces biens continuera de se faire. Il n'aura pas ses droits civiques encore moins ses droits professionnels. Il sort de prison mais il ne recouvre pas ses droits et ses biens". 

Ibrahima Sène ne trouve rien à redire pour ces deux cas de figure. Là où il reste catégorique, c'est concernant l'amnistie qui va permettre non seulement à Karim Wade d'être libre mais qui va lui offrir la possibilité de voir ses biens lui être restitués et lui-même se verra peut-être même dédommagé, sans compter qu'il recouvrira également ses droits civiques et professionnels. "Nous au Pit, notre véritable problème, c'est l'amnistie. Si Macky l'amnistie, ce sera très mauvais pour lui. Ce sera très mauvais pour le Sénégal. Le pays croit à la traque des biens mal acquis. le Sénégal croit que Karim Wade a été condamné par des faits avérés. S'il est amnistié et lavé, cela veut dire qu'il a été injustement arrêté, condamné et emprisonné", a-t-il dit avant d'avertir le Président Sall : "Si Macky va dans ce sens, ce sera extrêmement grave pour le pays".

Dakarflash2



Nouveau commentaire :