Menu
DakarFlash
DakarFlash.com



Ibrahima Sow, président de l’Association des sénégalais d’Amérique ( Asd), « J’ai peur pour l’avenir des sénégalais… »


Rédigé par DakarFlash.com, le Jeudi 10 Novembre 2016 || 581 Partages

Ibrahima Sow, président de l’Association des sénégalais d’Amérique ( Asd), « J’ai peur pour l’avenir des sénégalais… »
Lors de l’élection présidentielle américaine, Donald Trump, alors simple candidat, avait appelé à l’interdiction de l’immigration et à l’accès du territoire américain aux musulmans, et donc il visait ainsi plus de 400 millions d’Africains. Animé par une peur ambiante à seulement quelques heures de la victoire de Donald Trump, Ibrahima Sow, président de l’association des Sénégalais d’Amérique se confie à nos confrère de l’Obs.

« Que le président Trump soit différent du candidat Trump », le souhait de tous les africains immigrant en Amérique, en particulier les sénégalais. Trouvé à New York suite  au triomphe de Trump à la présidence de l’Amérique, Ibrahima Sow est habité par un sentiment de déception et d’incertitudes  « nous sommes encore sous le choc. Nous nous posons beaucoup de questions auxquelles nous n’avons pas de réponses. Nous ne devons pas faire dans la langue de bois, ce n’est pas pessimiste, mais il faut avoir le courage de le dire qu’une administration Trump n’augure rien de bon »affirme-t-il.

 

En effet, les sénégalais résidant en Amérique ont eu un passé farouche avec Donald Trump  «nous avons été́ parmi les premières communautés à avoir des clashs avec Donald Trump. Dans le passé, la 5e avenue était l’une des parties où la nôtre pouvait vendre ses produits. A l’époque, il était le président de la communauté des marchands. Et il tenait des discours incendiaires, disant qu’il était prêt à payer le billet d’avion une fois que la police aura attrapé un Sénégalais. Pour vous dire que nous avons déjà̀ vécu avec lui ce que la communauté́ musulmane, les Mexicains et autres minorités sont en train d’endurer. De plus, Donald Trump n’a occupé aucun poste administratif ou politique. On le présente comme un homme d’affaires mais il faut préciser que sa carrière est jalonnée de banqueroutes » souligne le président de l’association des Sénégalais d’Amérique.

 

A l’en croire , « la présidence des USA, c’est un des postes les plus importants pour le monde entier, notamment la communauté sénégalaise. Celle de New York vit cette élection avec beaucoup d’intérêt. Nous sommes conscients qu’il s’agit d’une association apolitique. Même en tant qu’association vieille de plus de 30 ans, avec 5000 membres, il fallait explorer tous les créneaux pour constituer une force. Aux USA, le lobbying est très important. Et nous constituons un bloc électoral très important. Le Congressman qui représente le District de Harlem a gagné́ l’élection avec moins de 500 voix. Or, il y a 1500 Sénégalais qui votent à Harlem. Si nous nous étions levés plus tôt, on pouvait faire pencher la balance».

 

Thioro Sakho ( SeneNews)


DakarFlash3



Nouveau commentaire :