Menu
DakarFlash
DakarFlash.com



Identification: Tigo et Expresso bons élèves, l’ARTP épingle Orange


Rédigé par DakarFlash.com, le Lundi 13 Juin 2016 || 204 Partages

Visite surrprise du Directeur général de l'Agence de Régulation des Télécommunications et des Postes (ARTP) chez les opérateurs de téléphonie Orange, Tigo et Expresso. Une série de visites survenue un mois après le lancement, en mai dernier du «nouveau système permettant aux opérateurs de se connecter aux fichiers de la DAF, afin de pouvoir identifier formellement et de manière correcte, ceux qui viennent dans les agences commerciales pour acheter des SIM». 
  
«C'est la raison pour laquelle, nous sommes allés aujourd'hui conformément à l'article 134 de l'article du code des télécommunications qui nous donne le pouvoir de nous rendre sur site pour procéder à des vérifications», décline Abdou Karim Sall qui a fait le tour des trois (3) opérateurs. 
Chez Orange, puis Tigo et ensuite Expresso, le constat est là selon le Dg de l’ARTP : «Pour les deux derniers opérateurs Tigo et Expresso, c'est qu'ils ont déjà implanté au niveau de leurs agences commerciales, le système qui est déjà fonctionnel. Ce même système a été démontré lors de la phase test ». 
  
Seulement, poursuit-il : «Au niveau de Orange, ils n'ont pas encore débuté avec la mise en production de ce système. On leur avait demandé six (6) mois pour être à niveau, c'est-à-dire identifier ou fiabiliser leurs bases clients conformément aux indications que nous avions données et à la demande qu'ils avaient faites pour se connecter au niveau de la DAF afin d'avoir à travers la base virtuelle, la possibilité d'interroger et importer l'information correcte. Nous allons saisir les trois opérateurs. En ce qui concerne Tigo et Expresso, ils ont déjà démarré en agence…Orange n'a pas encore démarré en agence alors nous leur avons demandé de se conformer et de se mettre en production ».

Pressafrik

Dakarflash2




1.Posté par mousseul le 14/06/2016 00:00
Pas de passe-droits. Si Orange ne se conforme pas au nouveau système DAF, il faudra sanctionner financièrement. Le Sénégalais aussi a droit d'accès aux nouvelles technologies à moindre coût.

Nouveau commentaire :