Menu
DakarFlash
DakarFlash.com



Identification des numéros : Plus de 5 millions de numéros résiliés selon le DG de l’ARTP


Rédigé par DakarFlash.com, le Mardi 6 Décembre 2016 || 565 partages || 0 commentaires

Le fonds de développement du service universel (FDSUT) était à l’honneur à la foire de Dakar aujourd’hui avec la journée qui lui était consacrée. Une présentation a été faite par le Directeur général de l’autorité de régulation des télécommunications et des postes, Abdou Karim Sall, en même temps administrateur du fonds, sur la structure.
Il a été question de balayer l’ensemble des réalisations faites dans le cadre du fonds de développement du service universel mais aussi de projeter les perspectives et ambitions d’ici 2019 pour permettre d’être en phase avec les ambitions dans le développement des TIC.
Le DG de l’ARTP  a par ailleurs évoqué lors de cette présentation l’actualité avec l’identification des numéros. En effet l’ARTP avait demandé aux opérateurs de téléphonie d’identifier les clients et un délai de 6 mois avait été donné. Passé ce délai les clients devaient être résiliés. Il a expiré le 11 du mois dernier.
« Nous avons noté chez l’operateur SONATEL plus de 2.900.000 numéros résiliés, chez Tigo plus de 1 million de numéros résiliés et chez expresso plus de 173.000 numéros résiliés. Ce qui fait un total de plus de 5 millions de numéros résiliés et qui sont sortis complètement des bases des opérateurs et du réseau » révélera t’il.
Au niveau du régulateur que nous sommes, laissera t’il entendre « notre mission consiste à contrôler la déclaration  qui a été faite par ces opérateurs c’est en ce sens que nous allons vérifier est ce que ces numéros qui ont été déclarés résiliés l’ont bien été et ceux identifiés l’ont été bien fait. Nous allons démarrer le contrôle et le faire de manière exhaustive chez les trois opérateurs ».

Baisse du coût de la communication dans l’espace CEDEAO
Abdou Karim Sall a aussi échangé avec les participants sur le free-roaming.
Les chefs d’état de la CEDEAO ont décidé d’une baisse le tarif du roaming, « c’est la raison pour laquelle on met en œuvre cette volonté des chefs d’état dans le cadre d’un cercle plus restreint. Nous avons dépassé une phase importante dans la mise en œuvre du « free-roaming » parce que nous avons signé avec 5 pays, une convention qui nous permet d’appliquer le tarif zéro en réception d’appel quand on est en roaming. Mais également d’appliquer le tarif de l’opérateur dans lequel on est connecté lorsque l’on est en roaming. Cela va permettre de baisser de manière considérable le coût de la communication lorsque l’on est à l’échelle de la sous région mais également de la Cedeao » fera savoir AKS.

Dakarflash2



Nouveau commentaire :