Menu
DakarFlash
DakarFlash.com


Idrissa Seck, l’homme qui a détruit les symboles de Thiès (Par El Malick Seck)


Rédigé par DakarFlash.com, le Mercredi 12 Juillet 2017 || 487 partages || 0 commentaires

 

Pour Idrissa Seck, la gestion de Macky Sall s’arrête à Diamniadio, inutile de revenir sur les propos de l’ex futur 4ème président, car lui-même n’y croit pas. La vision du Président Macky Sall dépasse les frontières de la ville nouvelle, une beau projet que ses adversaires à commencer par Idrissa Seck reconnaissent sans le dire par sa pertinence. Le président Sall est l’homme de promoville, l’homme du PUDC, l’homme des bourses familiales, l’homme de la révolution du solaire, l’homme du Ter, l’homme de Ila Touba, pour ne citer que ceux-là qu dépassent de plusieurs années lumières les chantiers inachevés de Thiès.

Oui, la vision de Idy s’arrête au centre ville de Thiès. Nous avions la plus belle salle de cinéma d’Afrique, Idrissa Seck l’a détruite pour ne jamais l’achever. ll a fallu 13 ans, pour que le gouvernement de Macky Sall puisse finir le chantier et y installer un auditorium au bénéfice des populations et des étudiants d’abord. Au passage, il faudrait signaler à l’opinion que le marché de démolition du site était de plus de 200 millions et l’argent est allé dans les poches d’un de ses amis.

Au sein de l’hôtel de ville, nous avions un beau théâtre de verdure. Il l’a détruit pour laisser un tas de gravas, devenu aujourd’hui un champ d’immondices et d’ordures au sein même de la mairie de Thiès. Nous avions une très belle salle des fêtes, il l’a détruite pour installer des bureaux qui n’ont jamais fonctionné. Nous avions une très belle salle de délibérations, Idrissa Seck l’a transformé en bureau personnel qu’il n’a jamais occupé et a construit une salle ne respectant aucune norme de construction et aujourd’hui même le portail des lieux est parti.

Heureusement qu’il y a un bureau du patrimoine au Sénégal, mais si les services de l’Etat n’avaient pas opposé leur veto, il aurait rasé purement et simplement le bel hôtel de ville de Thiès pour laisser un terrain vague.

Il a détruit deux beaux jardins sur l’avenue Caen pour laisser un amas de carreaux et quelques pierres. Au stade Lat Dior nous avions une aire de jeu gazonnée, il nous a laissé du sable. Dans le centre ville de Thiès, il s’est accaparé des meilleurs terrains. En initiant une association fantôme dénommée ……., il a pris à Abbas Jaber son domicile familial pour le laisser en ruines. L’histoire raconte qu’il a voulu s’emparer de bien d’autres terrains, mais sa razzia s’est limitée à quand même plusieurs milliers de m² dans le carré d’or thiessois et il réclame beaucoup pour les vendre.

J’ai beaucoup de respect pour Idrissa Seck, car je l’ai soutenu pendant de longues années. Il ne digère pas que ses amis d’hier puissent accompagner le président Macky Sall, alors que nous étions tous dans la coalition qui l’a porté au pouvoir. Aujourd’hui, il sent le vide autour de lui car le bureau politique de Rewmi en 2007 a rejoint Benno et le Président Sall. C’est ce qui lui fait mal. Dans ses conditions, il ne peut qu’insulter et dénigrer.

Le président Sall n’est pas un homme de deal. Son régime n’est ni corrompu, ni familial, ni monarchique…

El Malick Seck (Journaliste, homme politique et conseiller municipal à Thiès)


Dakarflash7



Nouveau commentaire :