Menu
DakarFlash
DakarFlash.com



Idy perd les chantiers de Thiès au profit de l’Enseignement Supérieur


Rédigé par DakarFlash.com, le Mardi 13 Octobre 2015 || 5 Partages

Idy perd les chantiers de Thiès au profit de l’Enseignement Supérieur

Idrissa Seck a définitivement perdu les chantiers de Thiès. Le contentieux a été vidé par le tribunal correctionnel de Dakar et les chantiers ont été cédés à l’État. Désormais, c’est le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche (Mesr) qui bénéficie des locaux du Palais du Congrès, de l’Auberge des Jeunes et l’hôtel du Rail, entamés en 2004 dans le cadre des travaux initiés par l’ancien maire de la ville, Idrissa Seck.

Le département de Mary Teuw Niane a décidé de céder ses sites à l’Université de Thiès pour abriter entre autres, ses services centraux. Il s’agit du Palais du Congrès affecté à l’Université de Thiès et qui devra servir de salle polyvalente ou d’amphithéâtre d’une capacité de 1300 places. Le site dont les travaux sont à l’arrêt pourrait être finalisé dans cinq mois si les avenants sont prêts, a expliqué le chef de chantier en marge de la visite du ministre de l’Enseignement supérieur à Thiès. L’édifice a été réalisé à hauteur de 65 %. Quant à l’Hôtel du Rail, il doit être transformé en pavillons d’hébergement pour les étudiants. Le Centre des Œuvres universitaires de Dakar (Coud) a déjà procédé à l’équipement des chambres et de la cuisine – restaurant. Le bâtiment compte pour le moment 410 lits et la liste de répartition est déjà codifiée. L’entreprise doit réaliser le raccordement eau sur le second compteur. Les locaux de l’Office national de coopération et d’assistance au développement (Oncad) sont prêts à 80 % et devraient être réceptionnés le 15 octobre prochain. Il va abriter sept nouvelles salles de classe, un bâtiment administratif et2 blocs toilettes. En sus, il va abriter un amphithéâtre de 250 places.

Malgré, le retard des travaux notamment au Palais des Congrès, qui ont débuté en 2011, le ministre de l’Enseignement Supérieur s’est montré optimiste pour une université émergente. “Nous avons visité beaucoup d’infrastructures ici à Thiès. Cette ville universitaire est en train de bouger. C’est cela l’université de développement. Nous voulons que l’université sorte de sa tour d’Ivoire et apporte et la connaissance, la technicité au pays pour qu’il puisse se développer et aller vers l’émergence”, a-t-il soutenu.


DakarFlash3



Nouveau commentaire :