Menu
DakarFlash
DakarFlash.com



Iggy Azalea : elle pense que Beyoncé ne devrait pas utiliser le terme « Becky »


Rédigé par DakarFlash.com, le Mercredi 27 Avril 2016 || 50 Partages

Iggy Azalea : elle pense que Beyoncé ne devrait pas utiliser le terme « Becky »

Pour la rappeuse Iggy Azalea, le terme « Becky » employé par Beyoncé dans un des morceaux de son album Lemonade est péjoratif et ne devrait pas être employé par la chanteuse.

Cela fait moins d’une semaine que Lemonade, le film-album de Beyoncé est sorti et déjà de nombreuses polémiques ont éclaté. Dans ce nouvel album, la diva se met dans la peau d’un femme mariée qui découvre l’infidélité de son mec et raconte les différentes étapes de la découverte de la tromperie à la réconciliation.

Réalité ou fiction, les fans de Queen Bee se sont lancés dans une traque pour découvrir l’identité de la femme avec qui Jay Z aurait fricoté dans le dos de sa belle. Celle que Beyoncé surnomme « Becky with the good hair » dans le morceau « Sorry » est devenue l’obsession de la Beyhive mais ce n’était pas le but de la rime. Au contraire, l’interprète de « Formation » cherchait plutôt à montrer que même elle en tant que superstar est confrontée à un monde où les standards de beauté sont euro-centrés.

Devenu un hashtag sur Twitter, le terme n’a pas manqué d’interpeler la rappeuse Iggy Azalea. Sur Twitter l’un de ses fans l’a appelée Becky et la chanteuse s’est alors exprimée longuement sur pourquoi elle ne souhaitait pas être appelé de la sorte.

 

« Ne m’appelle plus jamais Becky »

Ce à quoi un autre fan est arrivée dans la conversation pour affirmer qu’Iggy elle même avait déjà utilisé le terme dans une des ses chansons.

 

 

 

« Elle fait comme si elle ne l’avait pas dit dans l’un de ses morceaux pour parler d’une fille blanche. Mais bref », a-t-il commenté. Iggy a répondu : « C’était un jeu de mots. Tu ne serais pas content si je commençais à appeler les hommes noirs des « deshawns ». Par ailleurs, je ne suis pas en train de clasher Beyoncé. Je l’adore elle et son album. Mais mon nom est Iggy et vous devez tous m’appeler comme ça. Parler d’une seule race en généralisant et en appelant tous ces membres par le même nom cliché. Je trouve que ce n’est pas très cool, voilà. »

Cette déclaration a été mal vue par de nombreux twittos qui ont commencé à qualifier Iggy Azalea de raciste. Un de ses abonnés lui a même conseillé de supprimer ses tweets :

 

– Efface sinon les médias vont en faire tout un plat ! – @SamMaffiaOnline

– Je m’en fiche. On ne doit pas appeler les femmes asiatiques des « Ming Lee », les femmes blanches des « Becky » et les femmes noires des « Sha Nay Nay » – @IGGYAZALEA

On ne sait pas trop si on doit prêter attention à ces propos venant d’une rappeuse qui s’était auto-proclamée « maîtresse d’esclaves en fuite » (runaway slave master) dans un des ces morceaux.


Dakarflash2



Nouveau commentaire :