Menu
DakarFlash
DakarFlash.com



Île de la Réunion : le Sénégalais accusé d'avoir séquestré des femmes sort de son silence


Jusque-là, ce sont seulement ses accusateurs qui avaient droit à la parole. Lui était confiné entre quatre murs après son inculpation pour suspicion de dérives sectaires. Mais Pape Sané puisqu’il s’agit de lui a décidé de rompre le silence. Le Sénégalais accusé de manipuler psychologiquement une vingtaine de réunionnaises a donné sa version des faits.

Rédigé par DakarFlash.com, le Lundi 16 Novembre 2015 || 117 Partages

Île de la Réunion : le Sénégalais accusé d'avoir séquestré des femmes sort de son silence

Pendant presque deux mois, Pape Amary Sané a été le point focal de l’actualité à Saint-Louis, en île de la Réunion. Il est accusé d’avoir retenu contre leur gré des femmes dans une maison se trouvant à quelques mètres de l’église  Saint-Pierre. Arrêté  par la police réunionnaise, il sera relâché avant d’être appréhendé à nouveau. Cette fois-ci, il sera mis en examen  pour dérives sectaires présumés. 

Placé sous contrôle judiciaire depuis mi-octobre en même temps que son épouse, Pape Sané a été séparé de ses « adeptes » et interdit de prendre contact avec elles par quelque moyen que ce soit. Ce que ces dernières n’ont pas entendu de cette oreille. Chaque jour, elles ont tenu des rassemblements pour réclamer le retour de leur « sauveur  ». Qui, jusqu’ici, n’avait pas pu apporter des éclairages sur tout ce qui se disait sur lui. Nos confrères de Réunionpremiere lui ont donné l’occasion et il a sauté dessus. C’est pour se laver à grande eau.

Tout son tort, à l’en croire, c’est d’avoir transmis un savoir soufi qu’il a reçu de son maître. « C’est mon maître qui m’a donné l’autorisation de retransmettre le savoir qu’il m’a donné », fait savoir Pape Sané. Qui précise qu’en débarquant à la Réunion, il n’avait pas pour projet d’y enseigner quoi que ce soit. A l’en croire, c’est son épouse qu’il a rencontré chez son cheikh qui est l’instigatrice. « C’est mon épouse qui a parlé à ses copines, elles se sont parlées entre femmes. C’est pour ça que la plupart des adeptes sont des femmes (…) je n’ai jamais essayé de propagé l’enseignement que j’ai eu (…) je ne me suis pas basé sur le fait qu’elles sont des femmes ; j’ai vu seulement leur désir de connaitre et leur sincérité d’aller vers Dieu. C’est pour ça que j’ai accepté de leur donner cette connaissance que j’ai acquise », clarifie-t-il. « Et justement, c’est ça le problème, c’est parce que c’est des femmes », insiste-t-il. « Si c’était des hommes, il n’y aurait pas eu tout ce trouble », croit-il savoir.


Île de la Réunion : le Sénégalais accusé d'avoir séquestré des femmes sort de son silence

DakarFlash3




1.Posté par layla la senegalaise le 16/11/2015 15:24
TROP STRESSES.
TROP SOUCIEUX .
TROP FATIGUES.
UNE SEULE DESTINATION.
``LA VILLA ROSE``
PEINES DISSIPES, BONHEUR PARTAGE.
772696125/770617842

Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 9 Décembre 2016 - 11:39 Beach Soccer: Remise du drapeau aux Lions ce vendredi