Menu
DakarFlash
DakarFlash.com


Incendie au Daaka : Un chef religieux, son fils et trois de ses disciples en garde à vue


Rédigé par DakarFlash.com, le Mardi 18 Avril 2017 || 3854 partages || 2 commentaires

Incendie au Daaka : Un chef religieux, son fils et trois de ses disciples en garde à vue
L’enquête dans le cadre de l’incendie survenu au Daaka de Madina Gounass évolue. « L’Obs » avait révélé que 5 personnes avaient été arrêtées. Il s’agit en effet d’un chef religieux, son fils et de deux de ses disciples qui ont déjà été interpellés par les Gendarmes dans le cadre de cette enquête. Ils sont actuellement dans les locaux du poste de gendarmerie de Médina Gounass. La cinquième personne, plus chanceuse a été libérée faute de preuves. 

DakarFlash3




1.Posté par thiaw ababacar le 18/04/2017 23:16
DAAKA DE MEDINA GOUNASS IL faut protéger respecter et encourager moderniser ce Daaka International unique en son genre au Monde Il ne faut pas être jaloux de gens qui adorent Dieu en toute sobriété dans le calme et la discrétion Que Dieu protèges et bénisses ce Daaka Au contraire Ce Daaka doit être l'événement le plus soutenu au Sénégal Les gens n'y vont pas pour festoyer mais pour adorer Dieu .L'État a fait des erreurs sur la sécurité .Il fallait être plus vigilant Il fallait plus de moyens de prévention et assez de mesures et assez d'eau pour contrecarrer un éventuel incendie .Il ne faut jamais dire d'arrêter ce Daaka Du vivant du grand Marabout très pieux pur qui venait prier a Bopp face a la rue 7 quand on allait a l'école de Bopp tout petits était non seulement modeste beau toujours habille de blanc accessible et priait pour nous .son Moukhaddam le vénéré Thierno Mansour Barro m'avait sauve la vie en priant pour moi car j'ai accouru pour le voir un vendredi soir a Bopp quand il priait avec des centaines de disciples pour une protection spirituelle Tidjane Quand j'ai eu des problèmes dans ma famille avec les Mourides qui m'avaient envouté et j'étais contraint a l'exil dans 8 pays Africains pour avoir refusé avec force et discipline que mes parents Mourides enterre de force mon père a Touba insultant sa mémoire ,mon père Imam Tidjane de Nimzath 1 lui qui avait aide durant toute sa vie les parents mourides paternels et maternels et hébergé chez lnous a Nimzath durant plus de diix ans Serigne Abo Mbacke fils de Serigne Bara Mbacke, depuis qu'il travaillait avec le Dannois Petersen en son temps industriel le plus riche de l'Afrique de l'Ouest mon père aidait tous les parents Mourides sans calcul discrètement

2.Posté par thiaw ababacar le 18/04/2017 23:16
DAAKA DE MEDINA GOUNASS IL faut protéger respecter et encourager moderniser ce Daaka International unique en son genre au Monde Il ne faut pas être jaloux de gens qui adorent Dieu en toute sobriété dans le calme et la discrétion Que Dieu protèges et bénisses ce Daaka Au contraire Ce Daaka doit être l'événement le plus soutenu au Sénégal Les gens n'y vont pas pour festoyer mais pour adorer Dieu .L'État a fait des erreurs sur la sécurité .Il fallait être plus vigilant Il fallait plus de moyens de prévention et assez de mesures et assez d'eau pour contrecarrer un éventuel incendie .Il ne faut jamais dire d'arrêter ce Daaka Du vivant du grand Marabout très pieux pur qui venait prier a Bopp face a la rue 7 quand on allait a l'école de Bopp tout petits était non seulement modeste beau toujours habille de blanc accessible et priait pour nous .son Moukhaddam le vénéré Thierno Mansour Barro m'avait sauve la vie en priant pour moi car j'ai accouru pour le voir un vendredi soir a Bopp quand il priait avec des centaines de disciples pour une protection spirituelle Tidjane Quand j'ai eu des problèmes dans ma famille avec les Mourides qui m'avaient envouté et j'étais contraint a l'exil dans 8 pays Africains pour avoir refusé avec force et discipline que mes parents Mourides enterre de force mon père a Touba insultant sa mémoire ,mon père Imam Tidjane de Nimzath 1 lui qui avait aide durant toute sa vie les parents mourides paternels et maternels et hébergé chez lnous a Nimzath durant plus de diix ans Serigne Abo Mbacke fils de Serigne Bara Mbacke, depuis qu'il travaillait avec le Dannois Petersen en son temps industriel le plus riche de l'Afrique de l'Ouest mon père aidait tous les parents Mourides sans calcul discrètement

Nouveau commentaire :