Menu
DakarFlash
DakarFlash.com



Incidents à l'aéroport LSS : Le train d’atterrissage d’un boeing d’Air France fracassé...


Rédigé par DakarFlash.com, le Lundi 7 Novembre 2016 || 7220 Partages

Incidents à l'aéroport LSS : Le train d’atterrissage d’un boeing d’Air France fracassé...
Il y a quelques mois, Dakaractu avait consacré un dossier sur le dispositif de sûreté et de sécurité aéroportuaire au niveau de Léoplod Senghor de Dakar. Des pratiques douteuses de certaines sociétés avaient été révélées. Apparemment, notre aéroport national continue avec des habitudes tenaces. Le dernier incident qui a failli virer au drame est intervenu il ya quelques jours. Nous aurions classé cet incident dans le lot «  des risques du métier », mais les causes qui ont engendré ce fait méritent qu’on dénonce le côté « informel » dans le recrutement de certaines catégories d’agents à l’aéroport de Dakar. Et la SHS n’échappe pas à la règle. 

La Société  de Handling aéroportuaire SHS connue pour le non respect de la réglementation et des procédures d’assistance aéroportuaire, a endommagé le train d’atterrissage avant du Boeing 777 qui devait effectuer le  vol Dakar-Paris AF719 du 20 Octobre 2016. 
En effet, lors du repoussage de l’aéronef au départ, un non respect des procédures par l’équipe de SHS au sol composée du conducteur du tracteur et l’agent en communication avec le pilote,  s’est soldé par une cassure sérieuse du train avant. 
Un autre avion d’Air France a été diligenté sur Dakar le lendemain 21 octobre pour acheminer sur Paris, les passagers de l’avion endommagé. Des Techniciens d’Air France sont arrivés avec ce même vol du 21 Octobre pour repartir de Dakar le même jour avec la boite noire de l’aéronef. 
A la suite de cette bévue de SHS, l’avion a été immobilisé au sol pour réparation pendant quatre jours pour ne quitter l’aéroport de Dakar que le Lundi 24 Octobre aux environs de 11h00. 
Des inspecteurs d’Air France sont présentement à Dakar pour vérifier l’état du matériel, la maintenance et les qualifications des agents conducteurs et opérateurs casque de SHS. 
Comme un malheur ne vient presque jamais seul, dans la nuit du 01 au 02 Novembre 2016, un véhicule de la Maintenance de SHS, a en plus, percuté celui de la douane-antidrogue de l’aéroport. 
Pour des raisons dont ils sont les seuls à pouvoir justifier, les dirigeants de SHS, sont en train d’utiliser des prestataires de services payés comme des moins que rien, mettant ainsi en danger les personnes et les biens au sein de la plateforme aéroportuaire. Voilà une situation qui mérite l’attention de nos autorités promptes à parler …d’émergence et de gestion vertueuse. 

DakarFlash3



Nouveau commentaire :