Menu
DakarFlash
DakarFlash.com



Interconnexion électrique avec les pays de l’Omvg : le Sénégal reçoit 26 milliards de l’Afd


L’Agence française de développement (Afd) a octroyé hier plus de 26 milliards pour financer l’interconnexion avec les pays de l’Organisation pour la mise en valeur du fleuve Gambie (Omvg). Amadou Ba, qui a procédé à la signature de convention avec le nouvel ambassadeur de France au Sénégal, Christophe Bigot, est revenu sur les bénéfices que tirera le Sénégal de ce partenariat.

Rédigé par DakarFlash.com, le Samedi 2 Juillet 2016 || 192 Partages

Le Sénégal vient de bénéficier d’un prêt de 26, 238 milliards de FCfa pour réaliser son interconnexion électrique avec les pays membres de l’Omvg qui va permettre, selon Amadou Ba, d’améliorer la qualité de service en matière d’électrice entre le Sénégal, la Gambie, la Guinée et la Guinée Bissau. 

«Ledit projet permettra entre autres d’échanger de l’énergie et d’améliorer la qualité de la fourniture d’électricité dans les pays membres de l’Omvg, de fournir une énergie renouvelable propre et à un coût compétitif et d’augmenter l’accès à l’électricité en élargissant le système d’échange et la création d’un marché régional », a soutenu le ministre de l’Economie, des Finances et du Plan. 

Ce projet pourra aussi permettre d’accéder à de l’énergie fiable à bon marché, a-t-il expliqué. Et il pourra déboucher même sur la diminution de «la facture d’électricité, de moitié, des ménages et supprimer les coupures et les pertes associées», ajoute-t-il. 

pressafrik

L’ambassadeur de France au Sénégal, Christophe Bigot a, pour sa part, magnifié la relation entre les pays membres de l’Omvg : «c’est un très bel exemple de coopération dont bénéficie un secteur crucial pour le développement économique et social du Sénégal et à la mise en œuvre du Pse», déclare-t-il. 

Avant d’ajouter : «Ce prêt est destiné à l’interconnexion entre les Etats membres de l’Omvg. Ce projet va permettre aux pays bénéficiaires de s’approvisionner en énergie propre et compétitive grâce à la production hydroélectrique des barrage existants et à venir » 

L’ambassadeur de conclure : «Pour le Sénégal, cette ligne d’interconnexion est d’une double importance car, elle va permettre d’améliorer la fiabilité, la sécurité de son approvisionnement en électricité, mais aussi la diversité de son mix énergétique».

Dakarflash2



Nouveau commentaire :