Menu
DakarFlash
DakarFlash.com


Interdit D’accès Aux Locaux De Walfadjri, Les Travailleurs Déflatés Commettent Un Avocat


Rédigé par DakarFlash.com, le Mardi 3 Janvier 2017 || 1847 partages || 0 commentaires

 

Un Licenciement ne se fait pas de façon verbale, l’administration reconnait les documents… Donc, on est venu. Et, à la porte, on a retrouvé un ami, un frère, Babacar, le vigile qui nous a fait comprendre que l’entrée nous était interdite et il nous a même montré une liste sur laquelle nos noms étaient barrés», campe B-Boy.

Animateur d’une émission de rap à Walf tv, il fait partie de la quarantaine de travailleurs déflatés. «Ils m’ont fait signer un contrat de stage de six (6) mois, renouveler une fois après ils m’ont fait signer un contrat CDD, après un contrat d’un (1) an. Et c’est janvier 2016 qu’ils nous ont proposé de leur adresser une demande de renouvellement de contrat», précise-t-il.

 

Technicienne, madame Sall a fait huit (8) ans à Walf. «C’est regrettable. Travailler pendant tant d’années dans une entreprise et qu’on te renvoie un beau jour comme ça», se plaint cette dernière qui a le sentiment d’avoir été flouée, au micro de la Rfm.
«C’est triste», réagit, pour sa part, Pape Pape Ngom, Cameraman à Walf depuis cinq (5) ans.

Ils ont commis un avocat pour défendre leurs intérêts.

Pour le PDG du groupe, «il n’est guère question de licenciements». «Walfadjri procède, en fin de chaque année, à une revue d’effectifs devant lui permettre d’engager l’année suivante dans les meilleures conditions possibles», explique Sidy Lamine Niass.

dakarswagg.net


Dakarflash6



Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 18 Août 2017 - 08:02 AG de l’UMS ce samedi : Une lutte à trois !