Menu
DakarFlash
DakarFlash.com



Interpellé sur ses activités à la Linguère et en Guinée : Amara : «Des gens travaillent à me déstabiliser»


Absent de Saint-Louis pendant quelques semaines et accusé par certains d'être en grande partie responsable des contre-performances actuelles de la Linguère, Amara Traoré est sorti de ses gonds.

Rédigé par DakarFlash.com, le Mardi 12 Janvier 2016 || 11 Partages

Interpellé sur ses activités à la Linguère et en Guinée : Amara : «Des gens travaillent à me déstabiliser»

L'ex-entraîneur des Lions, devenu vice-président de la Linguère chargé du sport, a à son tour pointé un doigt accusateur sur certains Saint-louisiens qui, selon lui, tentent de le déstabiliser.

C’est à la suite de la dernière Assemblée générale de la Lin­guère de Saint-Louis que Amara Traoré a été proposé par le nouveau président de la Linguère, le Dr Amadou Dia, comme vice-président chargé du football. Avec pour rôle de concevoir un projet sportif notamment sur le plan technique, domaine dans lequel il a la charge de faire des choix pour la désignation de l'attelage technique et le recrutement des joueurs.

Ce rôle, a rappelé Amara Traoré, est une tâche bénévole qui le libère de certaines contraintes. S'expliquant sur le débat, au cours de l'émission Podium des sports, de la radio Téranga Fm dont il était l'invité, sur son absence de Saint-Louis pour monnayer ses talents de technicien en Guinée Conakry, l'ex-entraîneur du Sénégal a rappelé que ce débat est posé par des gens aux desseins inavoués qui travaillent à   la perte de l'équipe.

«Mon rôle n'est pas de rester sur le banc de la Linguère pour coacher. Je ne suis pas également obligé de rester à   Saint-Louis. Je peux bien voyager hors du Sénégal notamment en Guinée sans pour autant que cela ne déteigne sur les performances du club», a déclaré Ama­ra qui a également fait remarquer qu'il a été ciblé par certains qui travaillent quotidiennement à   le déstabiliser. 

«A partir de maintenant je vais m'impliquer»

Très remonté contre ces personnes dont il n'a pas cité les noms et dont certaines, selon lui, font partie de l'attelage de la Linguère et du Saint-Louis Bas­ket Club ou d'autres clubs,  «Ma­mar» s'est voulu rassurant en révélant qu'à   partir de maintenant il va impacter davantage le fonctionnement de l'attelage technique en s'impliquant sur les choix et les grandes décisions. «Le président Dia m'a  demandé de m'impliquer dans les choix à   partir de maintenant et je le fe­rai dès ce lundi», a-t-il expliqué.

Toujours sur le plan technique, l'ex-entraîneur de la Lin­guère a avoué que le groupe de performance de la Linguère peut bien être renforcé dans l'avenir par le recrutement d'autres joueurs qui peuvent apporter un plus, même s'il reconnaît que le groupe actuel renferme de très bons éléménts qui peuvent valoir des satisfactions. 

Des innovations ont été apportées, selon Amara Traoré, avec la mise en place d'une direction sportive dont les membres déjà   choisis sont à   pied d'œuvre avec pour mission de coordonner toutes les activités liées au football, mais aussi aux finances nécessaires au bon fonctionnement de l'équipe de football. L'étape suivante étant, selon lui, de choisir un directeur technique. 

«Je n'ai signé aucun contrat avec le Soumba Fc»

Amara Traoré a également levé un coin du voile sur ses interventions en Guinée en soulignant qu'il n'a signé aucun contrat avec le Soumba Fc de Guinée, où il intervient pour mettre en place un club fort à   la demande de son président qui est d'origine saint-louisienne. 

L'ex-coach des Samba Lin­guère n'a pas manqué, malgré l'ambiance souvent délétère qui prévaut à   la Linguère, de dire son ambition de tout faire pour fédérer toutes les forces vives du football autour de l'essentiel pour faire de la Linguère, un très grand club aussi bien au plan de l'organisation que des résultats sportifs.

Sen360
 

Dakarflash2



Nouveau commentaire :