Menu
DakarFlash
DakarFlash.com



Interprétation des résultats des élections du HCCT : Le Pds accuse le pouvoir et les médias


Rédigé par DakarFlash.com, le Jeudi 8 Septembre 2016 || 263 Partages

Interprétation des résultats des élections du HCCT : Le Pds accuse le pouvoir et les médias

Donné comme étant le principal perdant des élections des membres du Haut conseil des collectivités territoriales, le Parti démocratique sénégalais botte en touche. La formation de Wade qui se dit satisfaite de sa participation accuse le pouvoir et les médias de propagande et de désinformation. 

Le parti démocratique sénégalais (Pds) n’a pas fait bonne figure aux élections des membres du Haut conseil des collectivités territoriales. La formation de Me Abdoulaye Wade n’a remporté qu’un seul département, celui de Bounkiling. Mais le Pds a visiblement une autre lecture de ces résultats. Les camarades d’Oumar Sarr se disent satisfaits de leur participation à ce scrutin, grâce aux scores obtenus par la Coalition alternative patriotique, dont le Pds est, disent-ils, le pilier central. ‘’Ces résultats, notamment les victoires à Dakar et dans certains départements, confirment l’efficacité de l’appareil de notre parti et la solidité des alliances nouées malgré les moyens colossaux que Macky Sall et ses alliés ont injectés dans une campagne honteuse et indigne d’achats de conscience’’, accusent Oumar Sarr et ses camarades.

D’après les libéraux, leur participation avait un objectif triple : conserver leurs élus, maintenir le leadership local de la formation et construire une alliance durable entre partis d’opposition. Un objectif largement réussi, affirment-ils. Une allégation qui contraste avec ce qui a été dit jusque-là. Ce qui amène le Pds à accuser le pouvoir de se livrer à une ‘’propagande officielle relayée par ses leviers médiatiques’’.  Les Bleus estiment que le Parti démocratique sénégalais et ses alliés ont progressé dans tous les départements lors des élections du dimanche passé. Ce qui veut dire qu’aucun recul n’a été observé nulle part. Le Pds tient visiblement à démontrer que ses rangs sont plus que jamais serrés.

‘’La propagande officielle, digne des régimes de dictature et d’intolérance, à travers des médias sous contrôle, a parlé depuis 2014 de défections en masse des responsables et militants du PDS alors que les élections des membres du HCCT, dont les leaders élus des partis sont les seuls électeurs, ont démontré la vanité et la fausseté de cette honteuse propagande qui s’est révélée dénuée de tout fondement’’, renchérissent-ils.

Alors qu’il est donné comme le plus grand perdant de ce scrutin, le Pds reste convaincu du contraire. Selon les libéraux, la capacité d’organisation et de mobilisation du parti s’est indiscutablement renforcée. Tout le contraire à leurs yeux du camp présidentiel ‘’en net recul’’. 

 

EnquetePlus


Dakarflash2



Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >