Menu
DakarFlash
DakarFlash.com

Ismaela Madior Fall veut privilégier le dialogue avec les acteurs de la Justice


Le nouveau ministre de la Justice Garde des Sceaux, Ismaela Madior Fall a promis de « trouver la meilleure formule pour un dialogue permanent » avec les acteurs de la Justice notamment l’Union des magistrats du Sénégal (UMS) et le Syndicat des travailleurs de la Justice (SYTJUST).

Rédigé par DakarFlash.com, le Dimanche 24 Septembre 2017 || 218 partages || 1 commentaires

Ismaela Madior Fall veut privilégier le dialogue avec les acteurs de la Justice
 

Après son installation en début de semaine, le ministre a entamé une série de rencontres avec les différentes directions relevant de son département, mais aussi avec les partenaires sociaux du secteur, selon un communiqué transmis dimanche à l’APS.

Recevant la délégation de l’UMS conduite par son président le juge Souleymane Téliko, le ministre s’est engagé à dégager « des pistes pour mettre l’ensemble des acteurs sur les voies d’un dialogue permanent avec les acteurs », selon le texte.

M. Fall a assuré que « le principe va être le dialogue » et qu’il va « falloir trouver la formule pour un dialogue permanent ». D’où l’idée émise par le ministre, de la mise en place d’un comité de réflexion permanente pour servir de cadre de concertations et d’échanges.

Cité par le communiqué, le président de l’UMS a salué l’initiative qui traduit « un esprit d’ouverture et de dialogue ».

Souleymane Téliko a montré « les bonnes dispositions de l’Union des magistrats à établir le fil du dialogue avec le ministère ».

« L’UMS est dans les mêmes dispositions d’esprit de dialogue et de discussion », a-t-il souligné dans des propos rapportés dans le texte.

Le président de l’UMS a rappelé au nouveau ministre « les préoccupations des magistrats articulées autour du principe d’inamovibilité et la transparence dans la gestion des carrières des magistrats ».

Sur ce dernier point, le Président de l’UMS a souligné leur « droit de rêver d’une justice où les carrières se font sur la base de la compétence et de la promotion de l’excellence ».

Les deux parties ont promis d’engager une « profonde réflexion sur les textes menée par tous les membres de l’UMS », renseigne encore le communiqué.

Au terme de cette réflexion un colloque sera organisé par la structure, selon le texte.

 

Dakarflash6




1.Posté par mousseul le 25/09/2017 03:20
Les Sénégalais veulent tout simplement une Justice totalement INDÉPENDANTE du pouvoir politique et dotée de moyens suffisants en hommes, de moyens financiers et de moyens matériels. Ce n'est pas la mer à boire !

Nouveau commentaire :