Menu
DakarFlash
DakarFlash.com



Italie : Sale temps pour les passeurs sénégalais


Au moins dix Sénégalais sont actuellement détenus dans les prisons italiennes pour trafic de migrants. Le dernier à tomber est M.A, un jeune de 23 ans et «capitaine» d'un bateau transportant 122 migrants.

Rédigé par DakarFlash.com, le Mardi 22 Septembre 2015 || 153 Partages

Et encore, serait-on tenté de dire. Les autorités italiennes ont annoncé avoir arrêté, M.A, un sénégalais de 23 ans pour trafic de migrants. Ce passeur a été interpellé après l’opération de sauvetage d’un bateau transportant 122 migrants qui était en dérive au niveau du Canal de Sicile. 

Il aura fallu mobiliser le navire militaire anglais, «Protector», pour venir aux secours des migrants qui provenaient du Nigéria, de l’Erythrée, de la Somalie, du Ghana et de la Zambie. Les passagers interrogés après l’opération de sauvetage ont immédiatement indexé le «capitaine» sénégalais qui est depuis lors sous mandat de dépôt à la prison de Messine Gazzi. 

Tous les migrants affirment avoir embarqué à partir de la Libye dans la nuit du 17 au 18 septembre après avoir payé la somme de 1200 dinars (un peu plus de 500 mille F Cfa). Ce, en espérant arriver en Italie pour trouver du travail et fuir l’enfer libyen. Cette arrestation de M.A n’est que la face visible de l’iceberg. 

Au moins dix Sénégalais (voir photos) sont actuellement détenus dans les prisons italiennes pour trafic de migrants. Le 14 septembre dernier, la police d’Agrigente a mis la main sur un autre Sénégalais du nom de N.N. et âgé de 20 ans. Ce dernier tentait de convoyer 106 migrants en Italie avant d'être arrêté. Seulement, les rescapés, interrogés par la police ont indiqué qu’il y’aurait eu au moins une vingtaine de morts pendant la traversée. 

Fin août dernier, H.T, un Sénégalais tout juste âgé de 18 ans avait été arrêté après le sauvetage d’un bateau transportant 550 migrants. En fin juillet, c’est M.T, Sénégalais de 23 ans, qui était interpellé par la police après le débarquement de 523 migrants à Marconi. Les passagers du bateau ont révélé à la police que le passeur les avait menacés en leur faisant comprendre à l’embarquement que si jamais il était pris, que personne ne révèle son identité. 
Auparavant, un autre compatriote, M.D, 19 ans, a été interpellé par la police à Messine après le sauvetage par le navire «Proper» de 130 migrants. Avant lui, A.N, «commandant» d’un bateau de 12 mètres transportant 101 migrants avait été intercepté à Catania. 
Ces arrestations de Sénégalais sont d’autant plus inquiétantes que tous les mis en cause présumés n’ont même pas trente ans...
 
avec dakaractu

DakarFlash3



Nouveau commentaire :