Menu
DakarFlash
DakarFlash.com



JO 2016: ces sportifs africains prétendants à une médaille à Rio


Rédigé par DakarFlash.com, le Samedi 23 Juillet 2016 || 305 Partages

Avec 54 pays représentés à Rio, le continent africain essaiera de faire mieux qu’à Londres où ses sportifs avaient ramené 34 breloques. Tour d’horizon de ces champions africains que l’on pourrait bien retrouver sur les podiums de ces JO 2016.

Ezekiel Kemboi

Double médaillé d’or aux JO d’Athènes en 2004 et à Londres en 2012, le Kényan est le roi du 3 000 m steeple. Le quadruple champion du monde de 34 ans fait le voyage à Rio avec l’objectif affiché d’obtenir une médaille d’or pour la troisième fois.

Chad Le Clos

Médaillé d’or sur le 200 m papillon devant Michael Phelps à Londres et médaille d’argent sur 100 m papillon, le nageur sud-africain sera sans aucun doute l’un des nageurs à suivre lors des Jeux de Rio. A 24 ans, il a déjà remporté neuf titres mondiaux et se verrait bien ajouter une nouvelle médaille olympique à sa collection.

David Rudisha

Sacré champion olympique du 800 m à Londres en 2012 où il avait d’ailleurs battu le record du monde, à 27 ans Rudisha est une autre valeur sûre de l’athlétisme kényan. Maître incontesté de sa discipline, une toute autre médaille que l’or serait sans aucun doute une déception pour lui. 

Genzebe Dibaba

En 2015, l’Ethiopienne a été championne du monde en salle du 3 000 m, du 1 500 m en extérieur et médaille de bronze du 5 000 m. A 25 ans, Dibaba pourrait bien faire une razzia de médailles à Rio même si sa préparation a certainement été perturbée par l’arrestation de son entraîneur, interpellé en Espagne pour trafic de produits dopants en juin dernier.

Anthony Obame

Premier médaillé olympique du sport gabonais, le taekwondoïste avait ramené à la surprise générale une médaille d’argent de Londres. Même s’il a perdu son titre mondial en 2015, Anthony Obame sera un candidat sérieux au podium à Rio.

Caster Semaya

Médaille d’argent du 800 m derrière la Russe Mariya Savinova à Londres, Caster Semaya a réalisé cette saison la meilleure performance de l’année en 1 m 56 s 64. A Rio, la Sud-africaine de 25 ans s’alignera clairement pour aller chercher la médaille d’or.

Taoufik Makhloufi

Champion olympique du 1 500 m à Londres, l’Algérien s’alignera sur 800 et 1 500 m lors des Jeux de Rio. Il tentera de défendre son titre même si la concurrence risque d’être rude.

Almaz Ayanna

Pour sa première participation aux JO, l’athlète éthiopienne de 24 ans pourrait bien créer la sensation. Championne du monde du 5 000 m en 2015, Almaz Ayanna a établi la deuxième meilleure performance de tous les temps en juin dernier à Rome, elle sera la grande favorite pour l’or olympique à Rio.

Julius Yego

Champion du monde du lancer de javelot en 2015, le Kényan est le troisième meilleur performeur de tous les temps avec un lancer à 92,72 m. Au Brésil, il sera sans aucun doute à la bagarre pour monter sur la plus haute marche du podium.

Habiba Ghribi

Habiba Ghribi, a été sacrée championne olympique du 3000m steeple après la disqualification de la Russe Yiula Zaripova.
Médaillée d’or à Londres, après la disqualification pour dopage de la Russe Yuliya Zaripova, et détentrice de la deuxième meilleure performance de tous les temps sur 3 000 m steeple, Habiba Ghribi a été la première athlète féminine tunisienne a rapporté une médaille à son pays. Elle est l’une des grandes favorites des Jeux de Rio.

Eliud Kipchoge

Médaillé d’argent sur 5 000 m aux Jeux de Pékin en 2008, Kipchoge a décidé de dorénavant s’aligner les épreuves longues distances. En remportant le Marathon de Londres 2016 en 2 h 3 mn 5 s, le Kényan a réalisé la deuxième meilleure performance de tous les temps. Il sera le grand favori du Marathon olympique mais devra toutefois garder un oeil sur l'Ougandais Stephen Kiprotich, bien décider à défendre son titre.

L’équipe de rugby à VII sud-africaine

Classée 2e au classement mondial derrière les îles Fidji, les rugbymen à VII sud-africains se verraient bien accrocher un podium pour la première apparition de leur sport au programme olympique. Ils devront se méfier de l'Australie et la Nouvelle-Zélande notamment, et pourquoi pas du Kenya, classé 7e.

RFI


Dakarflash2



Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >