Menu
DakarFlash
DakarFlash.com



JO 2016: "imbattables", ces records du monde ne tomberont pas


Rédigé par DakarFlash.com, le Mercredi 3 Août 2016 || 286 Partages

JO 2016: "imbattables", ces records du monde ne tomberont pas

Le sport n'est pas une science exacte, mais dans certains cas, il ne laisse pas vraiment place au doute. Petite sélection des records du monde  qui ne seront pas battus à Rio. Certains datent des années 1980, une décennie trouble marquée par un dopage massif.

Florence Griffith-Joyner - 100 et 200 mètres

Si vous voulez vibrer devant des records du monde, zappez les épreuves du 100 mètres et 200 mètres féminin. Les chronos réalisés par l'Américaine Florence Griffith-Joyner en 1988 ne sont pas prêts de tomber. Ce ne sera peut-être jamais le cas. A 28 ans et à deux mois d'intervalle, elle établit deux performances incroyables en bouclant le 100 mètres en 10.49 et le 200 mètres en 31.34. Des chronos remis en question par des suspicions de dopage, liées à une prise de masse musculaire particulièrement rapide. De doutes qui ont pris de l'épaisseur suite à son décès prématuré à l'âge de 38 ans.

 

 

 

Marita Koch - 400 mètres

Le record de l'Allemande de l'Est tient depuis quasi 31 ans. Le 6 octobre 1985, à l'occasion de la Coupe du Monde qui se déroule à Canberra en Australie, elle signe son seizième et ultime record et parvient à achever un tour de piste en 47 secondes et 60 centièmes. Aidée par un vent favorable, elle doit surtout son exploit à une incroyable préparation scientifique. Son programme était basé selon une logique arithmétique avec des courses de plus en plus longues et peu de... 400 mètres. Un choix opéré pour atteindre le pic de forme le plus tard possible.

 

Jarmila Kratochvilova - 800 mètres

Chez les femmes, il s'agit du record le plus ancien.  Il date de 1983 et la Tchèque devrait encore le conserver un long moment. Dans le stade olympique de Munich, elle parcourt un double tour de piste en 1 minute 53 secondes et 28 centièmes. Une course à laquelle, elle ne devait pas prendre part à la base. C'est une blessure qui la pousse à renoncer au 400 mètres et à privilégier une course moins rapide. Après l'avoir pulvérisé, elle avoue qu'elle ne connaissait même pas le chrono du précédent record.

 

Mike Powell - Saut en longueur

Depuis 1991, personne n'a sauté plus loin que l'Américain Mike Powell et son bond à 8 mètres 95. Un record obtenu au terme d'un somptueux duel face à son compatriote Carl Lewis, invaincu depuis dix ans sur cette épreuve. Avec un saut à 8m91, Lewis décroche le record du monde, avant de voir son adversaire établir une marque à 8m95.

 

Jürgen Schult - Lancer du disque

Concernant le lancer du disque, le record n'est plus tombé depuis 1986 et appartient toujours à l'Allemand Jurgen Schult avec 74 mètres 08. Et il ne devrait pas être battu lors des olympiades à Rio. La meilleure performance de l'année pointe à six mètres (68.15).

 


7sur7

DakarFlash1



Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >