Menu
DakarFlash
DakarFlash.com



JO 2016 : l’équipe jamaïcaine accueillie au village olympique dans une chambre désastreuse !


Rédigé par DakarFlash.com, le Lundi 8 Août 2016 || 1652 Partages

JO 2016 : l’équipe jamaïcaine accueillie au village olympique dans une chambre désastreuse !

En arrivant dans leur appartement du village olympique de Rio, les athlètes de l’équipe jamaïcaine ont eu du mal à croire ce qu’elles voyaient : pots de peinture par terre, douche impraticable et outils éparpillés un peu partout, la chambre était un véritable désastre !

Les Jeux Olympiques de Rio font grand bruit, mais pas pour les bonnes raisons, malheureusement. Entre le problème de pollution de la baie de Guanabara et la construction des infrastructures qui n’en finit pas, la ville brésilienne a mauvaise presse. Et ça ne s’est pas amélioré avec l’arrivée de l’équipe jamaïcaine, qui a été logée dans des conditions inadmissibles.

Novlene Williams-Mills, spécialiste du 400 mètres, et Aisha Praught, coureuse de 1500 mètres, ont filmé l’appartement dans lequel elles ont été accueillies : salle de bain inutilisable, plastique qui recouvre encore le sol, outils, pots de peinture, carreaux pas encore posés… Voilà ce que l’on peut voir dans la vidéo, en plus des ouvriers qui se trouvent sur le chantier ! Des conditions de logement inacceptables pour de grands athlètes participant aux Jeux Olympiques.

WATCH: Jamaicans arrive to unfinished rooms inside the athletes' village two days before the #RioGoldRush Olympics. pic.twitter.com/FlZrHyay42

— Jamaica Gleaner (@JamaicaGleaner) 4 août 2016
Et l’équipe jamaïcaine n’est pas la seule : les Australiens, les Mexicains et les Italiens se sont également plaints de leurs logements jugés inhabitables. Si les deux athlètes ont l’air complètement abasourdies par ce qu’elles voient, elles prennent tout de même la situation à la rigolade. Heureusement que les sportifs savent garder leur sang-froid !

Dakarflash2



Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 8 Décembre 2016 - 08:40 Me El Hadji Diouf fait payer cher un Lion du foot