Menu
DakarFlash
DakarFlash.com



Jammeh retire la Gambie de la Cpi


Rédigé par DakarFlash.com, le Mercredi 26 Octobre 2016 || 22 partages || 0 commentaires

La Gambie tourne le dos à la Cour pénal international (Cpi), après l’Afrique du Sud et le Burundi, Yaya Jammeh  emboîte le pas. Le ministre de gambien de l’Information a fait une déclaration le 25 octobre pour annoncer la décision de son pays. 

“A partir de ce jour, mardi 25 octobre, nous ne sommes plus membres de la Cpi et avons entamé le processus prescrit par le statut fondateur pour nous en retirer “, a déclaré Sheriff Bojang. Le Ministre a accusé la juridiction internationale de«persécution envers les Africains, en particulier leurs dirigeants».  À en croire le Ministre, «au moins 30 pays occidentaux ont commis des crimes de guerre» depuis la création de la Cpi sans jamais être inquiétés. 

La Gambie dit avoir mis en exécution sa menace après avoir interpellé la CPI à plusieurs reprises sur des crimes commis, selon le pays, par des pays de l’Union Européenne sur des migrants en Méditerranée. Or, constate le ministre de l’information, la Cpi n’a jamais levé le petit doigt. 

Le pays du président Yahya Jammeh est le troisième pays africain à tourner le dos à la Cpi en l’espace d’une semaine. Mais l’acte de ce petit pays d’Afrique de l’Ouest a une résonance particulière. L’actuelle procureure de la CPI, Fatou Bensouda est en effet de nationalité gambienne.

DakarFlash3



Nouveau commentaire :