Menu
DakarFlash
DakarFlash.com



Judo - Tournoi de Saint-Louis : Les pensionnaires de l'équipe nationale dominent la première journée


Rédigé par DakarFlash.com, le Lundi 30 Mai 2016 || 24 Partages

Judo - Tournoi de Saint-Louis : Les pensionnaires de l'équipe nationale dominent la première journée
 

La journée d’ouverture du 18ème Tournoi international de judo de St-Louis a consacré la suprématie des pensionnaires de l’équipe nationale. Ils étaient présents dans toutes les finales et n’ont laissé échapper que deux titres. 

Sous la houlette de leur coach, Abdou Karim Seck qui n’a cessé de les encourager ou de les recadrer, les partenaires de Monica Sagna ont laissé planer peu de doute. Cette dernière a d’ailleurs rectifié le tir cette année, après avoir été surprise l’an dernier par une de ses coéquipières de la sélection alors pensionnaire du Duc, Yvette Badji. Cette fois, elle ne s’est laissé faire puisqu’elle a remporté, haut la main, la finale des +78kg qui l’opposait à Sylvie Sambou de l’As Douanes.

Elle emboitait ainsi le pas à ses deux autres coéquipières de la sélection, Fatou Kiné Badji, victorieuse de Ndeye Marie Ndao (Sen) en -63kg et Cécile Hanne qui a battu Ndeye Mar Tine (JC Moderne) dans la catégorie des -70kg. Une domination dont s’est réjoui le sélectionneur national qui estime que cela augure d’une bonne chose en direction des championnats d’Afrique de Tunis (8-10 avril).

« Nous avons eu un tournoi très relevé avec des victoires attendues mais également quelques surprises », a-t-il souligné. Il se projette ainsi sur le Tournoi de Dakar qui aura lieu le week-end prochain et où l’équipe nationale compte faire mieux. « A Dakar, il y aura plus de combattants et ce sera l’occasion pour nous d’intégrer des juniors pour avoir plusieurs combattants dans chaque catégorie », renseigne Abdou Karim Seck.  Mais si la sélection nationale a fait main basse sur toutes les épreuves chez les dames, les hommes ont été moins dominateurs.

Car sur les trois titres en jeu, un seul a été remporté par un international, avec Samba Maïga qui, chez les -73kg, a battu en finale Mouhamed Gueye du Duc. Quant à Amadou Diop Fall chez les -66kg et Moustapha Touré (-60kg), ils se sont heurtés respectivement à la ténacité de Seydina Ababacar Seck (Asfa) et à la hargne d’Ismaïla Diatta (As Douanes) qui ont finalement eu gain de cause. Ce dernier a d’ailleurs été le fer de lance de sa formation qui a pris la deuxième place de la compétition après cette première journée. 

Les Militaires qui ont remporté l’autre titre complètent le podium avant l’ultime journée qui verra cet après-midi, sept épreuves se disputer.
Il s’agit des lourds chez les hommes : -81kg, -90kg, -100kg et +100kg et des légers chez les dames (-48kg, +52kg et +57kg).

123 participants, le plus gros contingent à l’As Douanes
Les organisateurs attendaient 300 tireurs à l’édition 2016 du Tournoi international de Saint-Louis. Mais ils n’étaient que 123 combattants issus de six pays (France, Gambie, Guinée, Mali, Mauritanie, équipe nationale du Sénégal) et de 15 clubs nationaux, à prendre part à ce rendez-vous. Dans ce lot, il faut noter la présence massive des pensionnaires de la nouvelle formation de l’As Douanes.

Ils sont en effet 25 (18 hommes et 7 filles) à avoir fait le déplacement de Saint-Louis où ils ont réussi à enlever la finale chez les -60kg en hommes par Ismaïla Diatta. Trois autres médailles (1 en argent et 2 de bronze) sont pour le moment dans l’escarcelle des Gabelous qui occupent ainsi la deuxième place au classement des médailles derrière les pensionnaires de l’équipe nationale qui constituent le 2ème contingent avec 16 combattants (8 hommes et 8 dames) alors que la formation ziguinchoroise de Kassofor Sembe fondée par la championne d’Afrique, Hortense Diédhiou complète le podium avec 11 représentants (8 garçons et 3 filles). La France, le Mali et la Mauritanie ont envoyé chacun un combattant alors que la Guinée et la Gambie comptent 2 et 7 ambassadeurs à Saint-Louis.

 
le soleil

DakarFlash3



Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >