Menu
DakarFlash
DakarFlash.com



KOLDA - JUGE POUR COUPS ET BLESSURES VOLONTAIRES Le Kankourang condamné à 2 mois assortis du sursis


Le Kankourang Souleymane Camara et ses accompagnants Sambou Camara, Mamadou Lamine Guirrassy et Boubacar Badji ont finalement été condamné à deux mois assortis du sursis par le tribunal d’Instance de Kolda, pour avoir porté des coups et infligé des blessures à Yaya Bodian. Ils devront payer la somme de 52 mille francs Cfa, à titre de dommages et intérêts.

Rédigé par DakarFlash.com, le Samedi 30 Janvier 2016 || 156 Partages

KOLDA - JUGE POUR COUPS ET BLESSURES VOLONTAIRES Le Kankourang condamné à 2 mois assortis du sursis

Les élèves Boubacar Badji, Souleymane Camara et Sambou Camara et l’agent administratif au Conseil départemental de Kolda, Mamadou Lamine Guirrassy, sont finalement libres. Hier, le tribunal d’Instance de Kolda leur a infligé une peine d’avertissement de deux mois assortie du sursis. Ils étaient en prison depuis le 8 janvier dernier. Les quatre jeunes du quartier Saré Moussa avaient passé à tabac Yaya Bodian, au cours d’un rituel du kankourang. Ce dernier vaquait tranquillement à ses occupations, dans les rues de Saré Moussa, lorsqu’il a croisé le kankourang et ses accompagnants. Rapidement, il a été encerclé et roué de coups. N’eût été l’intervention de Mamadou Lamine Guirrassy, un des accompagnants du Kankourang, le pire aurait pu se produire.

En effet, le certificat médical a révélé de multiples plaies sur le corps de la victime. Ces blessures ont entraîné une incapacité temporaire de travail de sept (7) jours. Muni de ce papier, Yaya Bodian a porté plainte contre Mamadou Lamine Guirrassy et compagnie. Interrogé au commissariat urbain de Kolda, Mamadou Lamine Guirrassy a cité les nommés Boubacar Badji, Souleymane Camara et Sambou Camara comme étant les auteurs des coups portés sur la victime. Le jeudi dernier, devant la barre, le Kankourang Souleymane Camara avait reconnu les faits. Par contre, Sambou Camara, Mamadou Lamine Guirrassy et Boubacar Badji avaient tous nié.

Dans son réquisitoire, le procureur avait requis la relaxe de Mamadou Lamine Guirrassy, Sambou Camara, et Boubacar Badji, considérant que « la partie civile n’a pas apporté des preuves pouvant les retenir dans les liens de la détention ». Par contre, il avait requis deux mois de prison contre Souleymane Camara. « Gare à celui parmi vous qui reviendra devant cette barre pour un quelconque fait. Il va d’abord passer deux mois en prison avant d’être jugé. Donc, sachez que vous quatre avez une dette envers la justice », a prévenu le procureur.

Enquête

 

Dakarflash2




1.Posté par eva provok le 30/01/2016 18:18
BON WEEK END A VOUS !!!
Envie d’etre chouchouter
Succombez à nos mains douces et expertes !
Nous sommes de jolies et sexy masseuses belles âgées de 21 à 26 ans, pour un moment de plaisir absolu durant lequel nous n’accorderons d’attention qu’à mettre tous vos sens en effervescence, avec nos massages lomi_lomi,doux,relaxant,californian,sportif et aux sensations exquises et intenses dans un cadre chic et raffiné.
Et pour amplifier cette parenthèse de sensualité, de detente et bienetre.
Contactez-nous au 77 181 19 99 / 70 590 49 46 ou 76 739 37 29
Avec ou sans rendez-vous .

Nouveau commentaire :