Menu
DakarFlash
DakarFlash.com



Karim Wade à ses souteneurs : «bou léen sori ! » (Ne vous éloignez pas)


Rédigé par DakarFlash.com, le Mardi 21 Juin 2016 || 878 Partages

Plus que tous les autres jeudis, hier 20 juin, la Maison d’arrêt et de correction de Rebeuss a reçu du monde. Responsables libéraux, sympathisants et autres curieux ont pris d’assaut 100 mètres carrés pour rendre visite à Karim WADE. La libération annoncée du fils de WADE a, sans doute, participé à motiver davantage les visiteurs parmi lesquels le porte-parole de la famille KOUNTA de Ndiassane, le maire de la commune de Keur Moussa, Momar CISS, le président du mouvement des «Karimistes», Demba DANG.

Face à certains de ses visiteurs, WADE-fils s’est voulu rassurant, nous dit-on. «Karim WADE respire la forme, il est serein et très confiant», explique l’un de ses visiteurs qui n’a pas manqué de relever le wolof si limpide de Karim Meissa. D’après notre source, Karim WADE se dit très touché par le soutien de ses partisans et a tenu à le leur affirmer. «Je vous remercie de votre soutien indéfectible, je suis au courant que vous êtes devant la prison du matin jusque tard dans la nuit. Que personne ne vous détourne de votre combat.», aurait-il indiqué. Avant d’ajouter en wolof : « Ne vous éloignez pas ».

Au sujet de sa libération que tout le Sénégal annonce comme imminente, notre source indique que l’ancien ministre d’Etat souhaite une chose. Que la Cour de répression de l’enrichissement illicite (CREI) tienne une conférence de presse pour reconnaitre qu’elle s’est trompée à son sujet. Concernant une éventuelle grâce dont il pourrait bénéficier, Karim a confié à notre source qu’il n’a jamais reçu une note allant dans ce sens. «Pour moi, il s’agit pas d’une question de grâce. C’est l’Etat du Sénégal qui parle de grâce. Moi, je n’ai jamais reçu une note allant dans ce sens», aurait-il précisé. Le fils de l’ancien président Abdoulaye WADE a aussi réitéré, selon notre source, son attachement à son pays qu’il ne quittera pas une fois élargi. «J’ai eu écho de rumeurs disant que je partirai à l’étranger après ma libération. Mais, je n’irai nulle part. Je resterai et continuerai à travailler pour mon pays», martèle WADE-fils, cité par notre source.
WALFNET

DakarFlash3



Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >