Menu
DakarFlash
DakarFlash.com



Karim Wade ne veut plus de... visites


Rédigé par DakarFlash.com, le Mercredi 22 Juin 2016 || 1726 Partages

Karim Wade ne veut plus de... visites
De deux choses l'une: soit, le "détenu le plus célèbre du Sénégal" en a ras- le- bol des artificieux pour ne pas dire des hypocrites, qui s'empressent de lui rendre visite parce que sa libération est annoncée. Soit, il a pris cette décision unilatérale de ne plus recevoir de visites dites contact dans le jargon des matons, pour des raisons dont lui seul détient le secret.
En tous les cas, après avoir reçu ce mercredi après midi deux autres célébrités de la place, en l'occurrence le chanteur Mame Gor "Diazaka" et Cheikh Gadiaga, il  revient à dakarposte.com que Karim Wade a demandé de vive voix au Directeur de la prison de Rebeuss de ne plus accéder aux requêtes des "visites/contact". 
Joint au téléphone aux fins de recouper cette information en notre possession, Cheikh Mbacké Gadiaga l'a confirmé avant de  soutenir la main sur le coeur avoir entendu Wade fils interpeler le régisseur de la prison  "pour lui demander d'arrêter toutes les visites privés". Même son de cloche avec le chanteur Mame Gor Mboup. Qui n'a pas voulu trop s'épancher sur la teneur de son entrevue avec Karim Wade.
Tout juste a t'il rappelé avoir été le seul parmi les chanteurs a osé plaider la cause de Wade fils dans un de ses tubes "alors que ce n'était pas évident". Et, Diass, comme le surnomme de proches de renchérir: "maintenant que sa libération est annoncée,  beaucoup s'empresse de lui rendre visite ou font de l'activisme notamment dans les médias pour lui faire les yeux doux, mais heureusement que Karim n'est pas dupe. Il reconnait ses amis, qui ont tout bravé dans l'épreuve (...)" 
Mame Gor Diazaka et Cheikh Gadiaga après leur visite à Karim WADE

Dakarflash2




1.Posté par gassane le 22/06/2016 23:41
karim nak gnibil tee bayi nianghal bi fii keneu dofoufi!

2.Posté par mousseul le 23/06/2016 00:28
Karim Wade a raison de mettre un frein aux visites . Il a besoin de repos et de méditations. Être privé de liberté incite à réfléchir sur le sens de la vie. Être sur le podium et se retrouver du jour au lendemain, au fond du ravin exige une bonne force de caractère et d'optimisme pour revenir à la surface.

3.Posté par Ousmane le 23/06/2016 05:27
Bayi ko fofou Moy sobb. khamnaniou lepp.

Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 11 Décembre 2016 - 09:01 Yaya Jammeh : Seul contre tous