Menu
DakarFlash
DakarFlash.com

Kémi Séba taille Mame Mbaye Niang : « «Dans son analphabétisme politique, il a fait encore plus fort que la mythomanie. »


Kémi Séba n’a pas sa langue dans sa poche. Et quand il la claque, ça fait mal. En tout cas, le tout nouveau ministre du tourisme qui a parlé sur France24 de l’expulsion de l’activiste, en a pris pour son grade. «Dans son analphabétisme politique, il (Mame Mbaye Niang) a fait encore plus fort que la mythomanie. Il dit qu’il est ministre du tourisme. Je pense plutôt qu’il est un touriste qui cherche à faire le ministre », a martelé le président de l’Ong Urgences panafricaniste, dans une vidéo postée sur les réseaux sociaux.

Rédigé par DakarFlash.com, le Lundi 2 Octobre 2017 || 35 partages || 0 commentaires

 
Poursuivant, il démonte l’argumentaire du ministre du tourisme qui affirmait sur la chaîne française qu’il a été expulsé pour avoir insulté Alassane Ouattara, avec le risque de mettre en péril la vie des milliers de Sénégalais vivant en côte d’ivoire, est fallacieux. 

« Il dit qu’ils ne m’ont pas expulsé parce que j’ai tenue des propos contre le F Cfa. Mais l’arrêté date du 5 septembre, illustre par A plus B, qu’ils m’ont expulsé pour trois raisons. La première, c’est d’avoir brûlé le billet. Deuxièmement, parce que je préparais des manifestations anti-Cfa. Et enfin, parce que je tenais des propos, selon eux qui seraient irrévérencieux contre certains chefs d’Etats. Et le chef de l’Etat dont ils ont parlé, était Alassane Ouattara », explique-t-il. 

Et Kémi Séba d’assumer tout ce qu’il a dit à propos du chef de l’Etat Ivoirien : « Quelle est mon erreur, selon ces analphabètes politiques-là. C’est d’avoir déclaré qu’Alassane Ouattara est un pion de l’oligarchie politico-financière, un pion de la France, un symbole de la françafrique ». Tournant son fusil sur Macky Sall et les dirigeants sénégalais, il assène : « Macky Sall le (Ouattara) concurrence dans le domaine de la trahison. C’est ce que j’ai dit aujourd’hui, c’est ce que je dirai demain. Des dirigeants comme ceux sénégalais, qui sont capables de rétablir une statue coloniale (Faidherbe, montrent par A plus B, dans tous leurs actes quotidiens, que ce sont des gens qui aiment ce passéisme.» 

Les Echos
 
 

Dakarflash6



Nouveau commentaire :