Menu
DakarFlash
DakarFlash.com



Keur Massar : le caïd "Djobal" tué , une semaine après sa sortie de prison


Libéré, il y a de cela une semaine, après avoir purgé une peine de 10 ans pour meurtre, Mamadou Diallo alias Djobal a été tué. Selon le journal Walfadjri qui donne l’information, il a été retrouvé mort, dimanche dernier, dans une maison inondée et abandonnée à Keur Massar.

Rédigé par DakarFlash.com, le Jeudi 5 Novembre 2015 || 480 Partages

Keur Massar : le caïd "Djobal" tué , une semaine après sa sortie de prison
Selon des sources du journal, la bagarre a eu lieu le 03 octobre dernier au bar Thiolom, situé sur la route de Boune. Djobal s’y est rendu pour prendre un pot. Il y a rencontré ses amis que sont I. Massaly et M. Diakhaté. Après avoir bu un verre de trop, le téméraire Djobal, qui a voulu, à nouveau, dicter sa loi de chef de gang, a engagé une bagarre avec ses antagonistes. 

Il s’est alors ensuivi une course poursuite au terme de laquelle tous les habitués du bar ont déserté ce lieu de fréquentation, de peur d’être attaqués par la bande des trois présentés dans la zone comme des "malfrats notoires". Lors de cette bataille rangée, Djobal, muni d’un tesson de bouteille, a réussi à subtiliser les 35 000 FCfa de son ami Diakhaté qui détenait un couteau. Mais, par la suite, Massaly, plus téméraire que ses autres compagnons, a pris un tesson de bouteille pour en asséner de nombreux coups à son ami Djobal. Ce dernier s’est ainsi retrouvé avec plusieurs blessures graves. Après s’être soigné dans une structure sanitaire de la place, Djobal, muni d’un certificat médical, est parti porter plainte, le 04 octobre 2015, contre ses amis gangsters. Ces derniers seront, par la suite, cueillis puis déférés au Parquet au terme de leur garde à vue. 

À l’issue du procès, ils seront condamnés, chacun, à un mois de prison ferme. Par la suite, Djobal n’a pas voulu retourner dans son quartier à Boune. Il est alors parti se réfugier dans une maison inondée et abandonnée à Keur Massar où il a fini par rendre l’âme des suites de ses blessures, mal soignées, enregistrées lors de la bagarre avec ses amis. Sentant l’odeur nauséabonde qui provenait de la maison, les populations se sont, par la suite, rapprochées de la maison où ils vont découvrir le corps sans vie de Mamadou Diallo dit Djobal en état de décomposition très avancée. 

Alertés, les sapeurs pompiers et gendarmes se sont déployés sur les lieux pour les besoins du constat. Une enquête est ouverte et va aboutir, plus tard, à l’extraction de Massaly et de Diakhaté de prison pour être encore entendus sur le film de la bagarre qui les a opposés à la victime. Ils seront , par la suite, inculpés pour "coups et blessures volontaires ayant entraîné la mort sans intention de la donner". 
avec leral

DakarFlash3




1.Posté par harmonymassage le 06/11/2015 09:36
Trop de stress fait vieillir.
Un esprit qui se repose pas se fatigue.
Un corps sans massage se fane.
CONTACT. 338279824/ 770617842/773882184

Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 2 Décembre 2016 - 15:41 Un acident sur la route de l’aéroport fait un mort