Menu
DakarFlash
DakarFlash.com


Korité: les musulmans qui ont rompu le jeûne ce 24 juin n’ont pas tort


Rédigé par DakarFlash.com, le Dimanche 25 Juin 2017 || 5605 partages || 0 commentaires

Korité: les musulmans qui ont rompu le jeûne ce 24 juin n’ont pas tort
 

La divergence est à la fois sénégalaise et islamique. On ne doit pas la rechigner. La célébration de la fête de Korité par une certaine frange de la société est tout à fait normal. Cela prouve encore que les libertés individuelles et les libertés de culte ne sont pas menacées.

 

Mais la question est pourquoi, il n’y pas autant de tollé sur les autres cérémonies religieuses, Tabaski, Achoura, mawloud etc . Pourquoi autant de bruit sur 29 et 30 jours ? Certains s’empressent pour se référer à certains pays voisins, d’autres font confiance à la commission nationale du croissant lunaire. Chacun a raison, l’essentiel c’est de se fonder sur une base islamique. La divergence des points d vue en Islam constitue son charme et son essence.
 

En général les divergences sur le choix de la date de l’Aïd ou du début du Ramadan tiennent à des raisons découlant soit des écoles juridiques soit de la méthode d’observation de la lune. Les musulmans se réclamant des rites malikite, hanbalite et hanafite sont des adeptes d’une apparition universelle. Pour eux, le croissant lunaire vu dans un territoire par des co-religionnaires dignes de confiance est une condition nécessaire et suffisante pour commencer ou rompre le jeûne dans toute la ummah. Pour les chafiites, chaque territoire peut sur ce chapitre se déterminer d’après les résultats de son observation du ciel au soir du 29e jour, rapporte le professeur Mbao.
 

Dans son analyse, il explique en clair que la partie de la communauté musulmane qui a rompu (le jeûne) le 24 juin a des raisons de le faire puisqu’elle s’est fondée sur les données d’observation par la science qui ne sont pas à confondre avec celles de l’astrologie proscrite dans les hadiths. L’autre ayant choisi de suivre la CONACL dans ses recommandations est fidèle à la tradition prophétique rapportée dans un hadith de Salih Al Bukhari se référant à Abdallah Ben Omar qui dit « si le temps est couvert, terminez le nombre de trente (jours) ».


Dakarflash6



Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >