Menu
DakarFlash
DakarFlash.com



L'EI derrière un attentat déjoué à Moscou


Rédigé par DakarFlash.com, le Mardi 13 Octobre 2015 || 4 Partages

L'EI derrière un attentat déjoué à Moscou
L'appartement perquisitionné où ont été arrêtés dimanche des suspects, dont le nombre n'est pas précisé, a vu le passage de six à onze personnes dont certaines "ont suivi une formation militaire dans les camps de l'Etat islamique sur le territoire syrien", selon le FSB cité par l'agence.

Ces personnes "sont arrivées en Russie bien avant le début des frappes aériennes russes" le 30 septembre en Syrie, affirme le FSB, rejetant ainsi l'hypothèse d'une éventuelle vengeance de l'EI. Tous les suspects arrêtés, qui s'apprêtaient à commettre un attentat dans "les transports en commun de Moscou", sont des citoyens russes, selon la même source.

La Russie, fidèle allié du régime de Damas, mène depuis le 30 septembre des frappes aériennes contre le groupe Etat islamique en Syrie. Moscou affirme que ses avions ne visent que l'EI et les "terroristes", mais Ankara et ses alliés occidentaux accusent l'armée russe de concentrer ses attaques sur les forces syriennes modérées.

Environ 2.000 Russes combattent pour l'EI en Syrie et en Irak, selon les autorités russes. En juin, la rébellion islamiste armée du Caucase du Nord russe a prêté allégeance à l'Etat islamique, dans une vidéo publiée en ligne. Cette rébellion avait notamment revendiqué un attentat-suicide qui avait fait 37 morts à l'aéroport Domodedovo de Moscou en janvier 2011.L'appartement perquisitionné où ont été arrêtés dimanche des suspects, dont le nombre n'est pas précisé, a vu le passage de six à onze personnes dont certaines "ont suivi une formation militaire dans les camps de l'Etat islamique sur le territoire syrien", selon le FSB cité par l'agence.

Ces personnes "sont arrivées en Russie bien avant le début des frappes aériennes russes" le 30 septembre en Syrie, affirme le FSB, rejetant ainsi l'hypothèse d'une éventuelle vengeance de l'EI. Tous les suspects arrêtés, qui s'apprêtaient à commettre un attentat dans "les transports en commun de Moscou", sont des citoyens russes, selon la même source.

La Russie, fidèle allié du régime de Damas, mène depuis le 30 septembre des frappes aériennes contre le groupe Etat islamique en Syrie. Moscou affirme que ses avions ne visent que l'EI et les "terroristes", mais Ankara et ses alliés occidentaux accusent l'armée russe de concentrer ses attaques sur les forces syriennes modérées.

Environ 2.000 Russes combattent pour l'EI en Syrie et en Irak, selon les autorités russes. En juin, la rébellion islamiste armée du Caucase du Nord russe a prêté allégeance à l'Etat islamique, dans une vidéo publiée en ligne. Cette rébellion avait notamment revendiqué un attentat-suicide qui avait fait 37 morts à l'aéroport Domodedovo de Moscou en janvier 2011.

7sur7

DakarFlash3



Nouveau commentaire :