Menu
DakarFlash
DakarFlash.com



L'État islamique monopolise le débat des républicains


Rédigé par DakarFlash.com, le Mercredi 16 Décembre 2015 || 37 Partages

L'État islamique monopolise le débat des républicains

Les candidats républicains à la Maison Blanche ont juré mardi de détruire par tous les moyens l'organisation État islamique lors du premier débat depuis les attentats de Paris et San Bernardino. Il a été totalement dominé par les questions de sécurité nationale.

"L'Amérique est en guerre", a annoncé le sénateur du Texas Ted Cruz. "Notre liberté est attaquée", a dit Jeb Bush. "Notre pays est hors de contrôle", a tonné Donald Trump, le milliardaire en tête des sondages, dans ce débat de 2h15 entre neuf candidats à Las Vegas.

Les candidats, les uns après les autres, ont gravement énuméré les menaces terroristes, islamistes, radicales, djihadistes pour s'interroger, comme au lendemain des attentats du 11 septembre 2001, sur l'équilibre approprié entre sécurité nationale et protection des libertés individuelles et de la vie privée, et en promettant fermeté et détermination face à la faiblesse supposée du président démocrate, Barack Obama.

Seule voix discordante sur ce sujet, le sénateur Rand Paul, représentant de l'aile libertaire du parti républicain. "Quand on exclut certaines religions, quand on censure internet, les terroristes ont gagné", a-t-il argué. Il est aussi l'un des rares à ne pas appeler à renverser Bachar al-Assad en Syrie.

Les candidats ont pris pour punching ball commun Barack Obama, obsédé selon eux par un "politiquement correct" qui aurait affaibli les défenses de l'Amérique, par exemple en acceptant des réfugiés syriens. Tous ont redit leur opposition à leur accueil, pour le sénateur Marco Rubio, pas question de risquer que l'un d'eux soit un "tueur de l'EI".

7sur7


DakarFlash3



Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >