Menu
DakarFlash
DakarFlash.com



L'OMVS veut une autre dimension économique axée sur la navigation du fleuve Sénégal


DAKARFLASH-Le Conseil des ministres de l'organisation pour la mise en valeur du fleuve Sénégal (Omvs) s'est engagé, lundi soir à Dakar, à donner une autre dimension économique au bassin du Sénégal en développement la navigation pour plus de mobilité des populations.

Rédigé par DakarFlash.com, le Mardi 14 Février 2017 || 31 partages || 0 commentaires

"Nous avons balisé le chemin au projet de la navigation du fleuve Sénégal pour donner une autre dimension économique au bassin du Sénégal", a dit MKhaled Abdel Vetah, ministre mauritanien du pétrole, et président du Conseil des ministres de l'Omvs.

Il clôturait la 69eme session ordinavire du conseil des minist9de l'Omvs tenue du 12 au 13 à Dakar avec comme objectif principal l'examen des rapports d'activités 2016, des programmes d'activités et des budgets 2017 du Haut-commissariat et des sociétés de gestion du barrage de Diama (Soged), de la société de gestion du barrage de Manantali (Sogem), et de la société de gestion pour la navigabilité du fleuve Sénégal (Sogenav).

Au cours de sa rencontre de Dakar, le Conseil des ministres de l'Omvs s'est penché sur l'état d'avancement satisfaisant de la mise en oeuvre des programmes de l'Omvs, approuvé les programmes d'activités des différentes structures et donné des directives appropriées pour leur mise en oeuvré, approuvé les budgets du Haut-commissariat, de la Société de gestion de Diama (Soged), de la Société de gestion de Manantali. Kadéba Condé, représentant du ministre guinéen de l'Énergie et de l'Hydraulique, Malick Alhousseini, ministre malien de l'Énergie et de l'Eau, Seydna Ali Ould Mohamed Khouna, ministre de l'Équipement et des Transports de la République islamique de Mauritanie, et Mansour Faye, ministre de l'Hydraulique et de l'Assainissement du Sénégal, ont participé à cette session.

Dakarflash6



Nouveau commentaire :