Menu
DakarFlash
DakarFlash.com

"L’agriculture sénégalaise est en train de progresser" (ministre)


Le ministre de l’Agriculture et de l’Équipement rural, Papa Abdoulaye Seck, a présidé la 3e Revue conjointe du secteur agricole. Selon le ministre, le secteur agricole sénégalais est en train de progresser. Il s’exprimait ce jeudi, au Grand Théâtre de Dakar, lors de la cérémonie d’ouverture de la Revue conjointe du secteur agricole dont il a déclaré l'ouverture.

Rédigé par DakarFlash.com, le Jeudi 26 Octobre 2017 || 46 partages || 0 commentaires

"L’agriculture sénégalaise est en train de progresser" (ministre)
Cette Revue conjointe du secteur agricole (RCSA) est organisée par le ministère de l’Agriculture et de l’equipement rural à travers la Direction de l’analyse, de la prévision et des statistiques Agricoles (DAPSA). Pour rappel, "la RCSA a pour objectif de promouvoir la responsabilité mutuelle par des processus de revue et de dialogue techniquement robustes". 

A la surprise générale, le ministre de l’Agriculture et de l’Équipement rural, Papa Abdoulaye Seck, a rompu d'avec la tradition de lire un discours bien ficelé. Il a préféré partir d’un questionnement en demandant « aux acteurs de s’interroger sur les formats sur lesquels on organise les revues. Il doit y avoir de la rupture dans les démarches. C’est une gestion difficile. Les gens ont peur du changement mais il faut le faire ». 

Il conseille aux acteurs d’agir de faire beaucoup plus d’efforts dans la réactivité, et de ne pas attendre l’Etat. Car selon le ministre, l’Etat n’atteint pas des objectifs mais c’est un acteur qui doit contribuer au développement du secteur. 

Le ministre de l’Agriculture, Pape Abdoulaye Seck a soutenu que : « l’agriculture sénégalais est en train de progresser ». A cet effet, il souligne pratiquement 10 axes qui justifient la progression du secteur agricole. On peut noter, la production record de riz, d’oignons, de semences depuis les années de l’accession à l’indépendance, la sécurisation de revenus ruraux, la diversification dans le bassin arachidier, entre autres. 

La directrice de l’USAID Sénégal et co-chef de file du groupe Thématique développement Rural et Sécurité Alimentaire, Mme Lisa Franchette emprunte les pas du ministre de l’Agriculture et souligne que l’agriculture sénégalaise est en bonne marche. Dans son allocution, elle soutient en ces termes: « le Sénégal a enregistré des progrès notables ces dernières années au niveau du secteur agricole, qui demeure une des priorités du Plan Sénégal Emergent ». 

Elle poursuit : « nous pouvons citer entre autres, la croissance dans les investissements des acteurs non étatiques, les efforts du gouvernement de renforcer la résilience, la croissance soutenue de la production de riz portée par les exploitations agricoles familiales et les petites et moyennes rizeries modernisées par des investissements locaux ». 

Le ministre de l’Agriculture n’a pas manqué de pointer du doigt le secteur privé. Pour M. Seck, « le secteur privé n’occupe pas encore la place attendue. Il faut faire la différence et ne pas tout attendre de l’Etat. Ce dernier a pour rôle d’accompagner. Il faut généraliser l’assurance agricole ». 

DakarFlash3



Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >