Menu
DakarFlash
DakarFlash.com



L’arrestation du Pr Ibrahima Sèye est-elle régulière ? (par Mamadou Bamba Ndiaye)


Rédigé par DakarFlash.com, le Mardi 13 Octobre 2015 || 28 Partages

L’arrestation du Pr Ibrahima Sèye est-elle régulière ? (par Mamadou Bamba Ndiaye)

Dans son édition du samedi 10 octobre 2015, le quotidien « L’Observateur » nous révèle qu’ « Un imam est arrêté pour apologie du terrorisme » ! L’imam en question serait professeur d’Histoire et de Géographie au Lycée Alpha Molo Baldé de Kolda. Il s’appelle Ibrahima Sèye et officiait, parallèlement à sa fonction d’enseignant, comme imam pour la prière du vendredi à la grande mosquée de Kolda. Il serait arrêté le lundi 5 octobre, suite à son sermon du vendredi 2 octobre 2015. Déclinant les motifs de son arrestation, le journal nous évoque « l’Apologie du terrorisme » : un chef d’inculpation qui n’est intégré dans le code pénal français- qui nous sert souvent de source d’inspiration- que le 13 novembre 2014 !

Je ne suis pas juriste pour dire que ce chef d’inculpation (apologie du terrorisme) existe déjà ou pas dans le code pénal sénégalais. Si c’est le cas, il serait important de définir un tel concept de manière claire et nette, compte tenu de l’étroitesse de la frontière entre ce qu’on pourrait qualifier d’apologie du terrorisme et le discours sur le « Jihad » dans l’islam, voire un discours sur le « Tawhid » (l’apologie de l’unicité de Dieu). Si dire que la prosternation devant un morceau de tissu bigarré que l’on appelle « drapeau » est un acte qui ne cadre pas avec le tawhid, relève d’une attaque aux institutions, il faudrait alors que l’on redéfinisse le rapport entre nos institutions et notre foi islamique.

Vouloir imposer un discours laïciste aux imams est inacceptable au Sénégal. Notre pays a toujours été une terre d’ouverture et de tolérance, mais aussi un espace de liberté de culte et d’expression. Gare aux zélés qui tenteront de nous ôter ce droit acquis de haute lutte depuis belle lurette. Je ne saurai, outre mesure, me prononcer sur le cas du Pr Ibrahima Sèye, pour ne l’avoir pas connu personnellement, mais si je me réfère aux propos du quotidien « L’Observateur », je dirai que les motifs de son arrestation, restent plus que jamais flous.

Tous ceux qui sont épris de paix et de justice savent que ce que l’on appelle : « apologie du terrorisme » est un concept passe-partout qui ouvre la voie à toutes sortes dérives et d’abus. Dans ce chapelet de motifs, l’on évoque, entre autres, le fait d’avoir traité « les Présidents Macky Sall, Obama et François Hollande de mécréants » ! Là, je m’étonne qu’on n’ait pas évoqué, comme c’est souvent le cas, le fameux article 80, consacré par notre code pénal ! Selon l’Observateur, on aurait aussi soupçonné l’imam Sèye d’avoir « des liens avec Boko Haram, qui sévit au Nigeria, au Cameroun et dans une partie du Tchad ».Cela me rappelle le fameux dicton français, selon lequel : « qui veut tuer son chien, l’accuse de rage » !

Au vu des bizarreries qui entourent cette arrestation, j’invite les organisations des Droits de l’Homme à suivre de très près ce dossier, qui, il faut bien le noter, constitue une première dans notre paisible pays.

Mamadou Bamba Ndiaye
Ancien Ministre chargé des Affaires Religieuses
Ndiabamba1949@gmail.com
Tel : 77 545 85 59


DakarFlash3



Nouveau commentaire :