Menu
DakarFlash
DakarFlash.com



L'auteure de la vidéo du policier corrompu fond en larmes devant la barre et s'excuse


Aida Oumou Kalsom Ndiaye, auteure de la vidéo sur le policier ripoux, a comparu, ce mercredi matin, au tribunal des flagrants délits de Dakar pour les délits de corruption active et « collecte illicite de données à caractère personnel», a constaté un reporter d’Azactu.net. Mariée et mère de 2 enfants, la mise en cause, âgée de 34 ans, a expliqué aux juges, les larmes aux yeux, «ce qui s’est réellement passé ce jour-là», selon en tout cas ses termes. Finalement, elle est condamnée à verser 200.000 F Cfa en guise d’amende.

Rédigé par DakarFlash.com, le Jeudi 25 Août 2016 || 3656 Partages

L'auteure de la vidéo du policier corrompu fond en larmes devant la barre et s'excuse

Dans sa robe noire, la tête voilée, et le visage à moitié couvert, elle a livré sa mésaventure. «J’étais au volant de ma voiture en train de parler au téléphone quand le policier m’a arrêté. Il m’a fait savoir que j’étais en infraction et que je devais payer la contravention ou bien le corrompre. C’est là que m’est venue l’idée de le filmer», a-t-elle raconté. Avant d’ajouter : «J’ai fait semblant de parler au téléphone pour pouvoir le filmer. C’est après que j’ai posté la vidéo dans un groupe Wathsapp et qu’un membre l’a, à son tour, mis sur Facebook. C’est ainsi que la vidéo a fait le tour du web. Je me sentirais vraiment très mal toute ma vie s’il lui arrivait malheur à cause de moi. Je lui présente mes excuse à lui et à ma collègue qui était avec moi dans la voiture».

Le Parquet a, pour sa part, requis contre elle une peine 3 mois assortis de sursis plus une amende de 200.000 Francs CFA.

Ce que les avocats de Mme Ndiaye n’ont pas voulu entendre. La défense a ainsi demandé clémence du tribunal, brandissant en effet le statut de délinquant primaire et la bonne foi.

Rendant sa sentence, le tribunal est agi en faveur de l’auteure de la vidéo. Qui devra finalement payée une amende de 150.000 F Cfa.

Azactu


Dakarflash2




1.Posté par cece le 25/08/2016 11:59
Senegal mo nekh. En tout cas faut ttouver UN moyen de stopper la corruption. et quel sort pour le policier?

Nouveau commentaire :