Menu
DakarFlash
DakarFlash.com



« L’élection au suffrage direct des maires renferme beaucoup de pièges » Adama Diouf


Rédigé par DakarFlash.com, le Jeudi 28 Juillet 2016 || 30 Partages

« L’élection au suffrage direct des maires renferme beaucoup de pièges » Adama Diouf
L’élection des maires et présidents de conseils départementaux au suffrage universel direct était un des points essentiels inscrits à l’ordre du jour du dialogue national initié par le Président de la République Macky Sall.

Mais cette réforme est loin de faire l’unanimité auprès des politiques, selon Adama Diouf, Président du conseil départemental de Kaffrine:»tout le monde trouve que ce mode de scrutin est un gage d’avancée démocratique mais il renferme d’énormes risques car beaucoup de maires élus sur ce modèle feront de la gestion solitaire «.

Adama Diouf, par ailleurs Président de l’U.E.L (Union des Élus Locaux) persiste : «l’exercice dans les collectivités locales est un travail d’équipe avec les conseillers qui siègent dans les commissions sans lesquelles, la gestion devient un vrai chemin de croix pour le maire.»

L’édile de la région du Ndoucoumane conseille la patience et le consensus autour de cette nouvelle trouvaille, pour lui, «dans chaque réforme il y’a des avantages certes mais aussi des inconvénients.»

Cependant, il n’a pas nié les nombreuses frustrations qu’engendrent l’élection au suffrage indirect. «C’est des règlements de comptes personnels ou des logiques d’appartenance à un camp de conseillers véreux qui faussent le jeu démocratique au détriment des meilleurs profils pour diriger les collectivités locales » a t-il avoué.


DakarFlash3



Nouveau commentaire :