Menu
DakarFlash
DakarFlash.com


L'étudiant américain libéré par la Corée du Nord est décédé


Selon les parents d'Otto Warmbier, décédé lundi à l'âge de 22 ans à Cincinnati (Etats-Unis) après environ 1 an et demi de détention en Corée du Nord, leur fils avait changé après sa libération et son rapatriement mardi dernier (13 juin). Depuis son retour dans l'Ohio, où il a été immédiatement pris en charge dans un hôpital de Cincinnati, le "University of Cincinnati Medical Center", l'étudiant est resté incapable de parler, de voir ou de réagir aux commandes verbales, ont précisé ses parents. Mais s'il apparaissait "mal à l'aise, presque angoissé" au moment de son retour, le jeune homme dans un état comateux a ensuite changé, affirment-ils.

Rédigé par DakarFlash.com, le Mardi 20 Juin 2017 || 48 partages || 0 commentaires

L'étudiant américain libéré par la Corée du Nord est décédé
"Même si nous n'allions plus jamais entendre sa voix, en l'espace d'un jour l'expression de son visage a changé - il était en paix. Il était chez lui, et nous pensons qu'il pouvait le sentir", ont communiqué Fred et Cindy Warmbier. Les parents ont remercié lundi le personnel de l'hôpital, qui a, selon eux, fait tout ce qui était en son pouvoir pour sauver leur fils. 

L'étudiant, âgé de 22 ans, avait été rapatrié le 13 juin dans un état comateux, souffrant de graves lésions cérébrales dont l'origine reste jusqu'ici inconnue, selon ses médecins. Les autorités nord-coréennes affirment qu'il était dans cet état depuis environ un an, ne s'étant pas réveillé après l'administration d'un somnifère. Elles prétendent qu'il souffrait de botulisme, mais les médecins américains n'en ont pas trouvé trace dans son organisme. 

Depuis son retour, il est resté dans "un état éveillé mais non-répondant". "Malheureusement, les horribles maltraitances, de torture, que notre fils a subi de la part des Nord-Coréens n'avaient pas laissé d'autre issue possible que celle, triste, que nous vivons aujourd'hui", ont communiqué Fred et Cindy Warmbier lundi. 

Trois Américains sont toujours détenus en Corée du Nord, deux hommes qui enseignaient dans une université de Pyongyang financée par des groupes chrétiens étrangers et un pasteur Américano-Coréen accusé d'espionnage au profit de Séoul. Le département d'Etat américain a d'ailleurs réitéré lundi après l'annonce du décès d'Otto Warmbier, dans une déclaration du secrétaire d'Etat Rex Tillerson, une demande de libération de ces "trois autres Américains, maintenus illégalement en détention".

Dakarflash6



Nouveau commentaire :