Menu
DakarFlash
DakarFlash.com



L'horreur à Madaya: "Les enfants mangent des feuilles et des chats pour survivre"


Rédigé par DakarFlash.com, le Jeudi 7 Janvier 2016 || 218 Partages

L'horreur à Madaya: "Les enfants mangent des feuilles et des chats pour survivre"
La famine fait rage à Madaya, village syrien près de la frontière libanaise assiégé par les troupes de Bachar el-Assad. Près de 40.000 personnes, essentiellement des civils, luttent pour leur survie dans des conditions de vie épouvantables. La situation y est alarmante.Ce petit village perché dans les montagnes enneigées du sud-ouest de la Syrie, à seulement 30 km de la capitale Damas, est encerclé depuis le mois de juillet par les forces pro-Bachar et son allié du Hezbollah libanais. La plupart sont des déplaces de la ville de Zabadani, ancienne base arrière des rebelles. Exsangue, Madaya reste assiégé malgré une trêve conclue il y a plus de trois mois.
 
"Certains mangent des chats. On est en train de mourir"
Dans cette localité de la région du Qalamoun, hostile au président syrien, il n'y a presque plus rien à manger et le prix des denrées a explosé. Le riz se vend désormais au gramme. Le kilo s'y monnaie jusqu'à 150 dollars, le litre de lait et le kilo de farine près de 100 dollars. Désespérés et sous-alimentés, bon nombre d'habitants sont réduits à manger des feuilles, de l'herbe et même... des animaux domestiques.

Certains témoignages font froid dans le dos. 

"Les gens meurent à petite vitesse", explique Louay, travailleur social, au journal britannique The Guardian. "Hier, nous avons mangé les feuilles de nos plantes". "Aujourd'hui j'ai eu des feuilles de fraises comme repas", confie Rajai, un prof d'anglais, au siteVICE. "Je n'ai pas eu de vrai repas depuis trois mois". Depuis le début du siège en juillet, il a perdu plus de 22 kilos. "Les enfants mangent les feuilles des arbres, les très vieux et les très jeunes sont en train de mourir", poursuit-il.

"Nous faisons comme tout le monde. Nous mangeons des feuilles d'arbre, ce qui cause des chutes de tension. Les enfants font souvent des malaises. Certains mangent des chats. On est en train de mourir", confie une autre habitante.

"Rendez-vous ou crevez"
Malgré l'accord conclu en septembre 2015 pour permettre l'entrée de l'aide et l'évacuation des civils et des blessés, la situation empire. En décembre, 31 habitants sont morts de faim ou lors de tentatives d'évasion pour passer les barrages contrôlés par le Hezbollah. Depuis quelques semaines, les citoyens ont lancé un cri l'alarme sur les réseaux sociaux en postant des images choquantes, notamment d'enfants fortement amaigris et souffrant de sous-alimentation.

Zabadini, ville voisine de Madaya, fait aujourd'hui les frais de sa participation aux révoltes syriennes de 2011. En instaurant des points de contrôle, des champs de mines, et en empêchant l'accès de toute aide humanitaire, le régime syrien veut écraser ces zones hostiles au président. "Rendez-vous ou crevez", peut-on lire en grandes lettres sur l'un des murs aux abords la ville.
7sur7

DakarFlash3




1.Posté par bijoux ET LAYLA le 07/01/2016 14:05
Vous qui etes trop fatigues.
Trop stressé par les soucis quotidiens .
Ne vous le faites pas raconter venez découvrir les filles aux doigts magiques.
Lle duo de choc le duo magique la malienne et la sénégalaise.
Qui s'occuperont de vous comme si vous venez de naitre.
Jjoignez nous o 770617842 ou o772696125

2.Posté par la main du bonheur le 07/01/2016 16:16
MAIN DU BONHEUR Masseuse sensuelle propose une évasion charnelle (je suis très sélective dans le choix de mes clients). Sous mes douces mains expertes laissez-vous aller pour ce massage sensuel. Je suis une vraie bombe, je suis bien faite, je suis aussi diongue et , Je te rejoins volontiers chez toi ou à l'hôtel. Cette activité est pour moi accessoire, je suis donc assez exigeante. Faites le 78 433 89 49 ou 76 739 37 29

Nouveau commentaire :