Menu
DakarFlash
DakarFlash.com



L'un des deux frères interpellés hier sous mandat d'arrêt, l'autre libéré


Rédigé par DakarFlash.com, le Vendredi 27 Novembre 2015 || 45 Partages

L'un des deux frères interpellés hier sous mandat d'arrêt, l'autre libéré

Un sixième suspect a été placé sous mandat d'arrêt vendredi dans le cadre de l'enquête sur les attentats de Paris, a indiqué le parquet fédéral. Jeudi, un père et l'un de ses fils avaient été interpellés à Verviers tandis qu'un troisième avait été intercepté à Bruxelles. Les deux premiers ont été libérés vendredi alors que le troisième a été placé sous mandat d'arrêt et inculpé d'attentats terroristes et participation aux activités d'un groupe terroriste.

La juge d'instruction a décidé, vendredi vers 16h00, de remettre en liberté le plus jeune des hommes interpellés jeudi dans le cadre des perquisitions menées à Verviers.

Le fils interpellé à Verviers libéré, celui interpellé à Bruxelles sous mandat d'arrêt
Un père et l'un de ses fils avaient été appréhendés dans une maison de la rue des Chapeliers à Ensival, sur le territoire de la commune de Verviers, jeudi après-midi, tandis que son autre fils avait été interpellé à Bruxelles lors d'une autre perquisition menée le même jour. Le premier fils, appréhendé à Verviers, vient d'être remis en liberté, a-t-on appris de sources proches du dossier.

Les trois hommes ont été appréhendés par la police fédérale dans le cadre de l'enquête belge sur les attentats de Paris commis le 13 novembre dernier.

"Immédiatement venu au domicile de ses parents lors de la perquisition"
L'un des deux fils, intercepté à Verviers avec son père, a passé la nuit de jeudi à vendredi dans les locaux de la police fédérale après une première audition par les enquêteurs. Mais vendredi matin, l'homme est passé devant la juge d'instruction à Bruxelles, laquelle a décidé, après audition, vendredi vers 16h00, de relaxer l'individu, défendu par Me Aurélie Jonkers.

"Quand mon client a entendu qu'une perquisition se déroulait au domicile de ses parents, il s'est rendu sur place et à son arrivée sur les lieux, a immédiatement été interpellé et menotté par la police, sans même que son identité ne soit vérifiée. Il a ensuite été entendu au sujet de son frère, qui a entretemps été également interpellé, mais n'a rien pu déclarer d'utile", avait déjà précisé l'avocate vendredi fin de matinée.

Le père a lui aussi été remis en liberté.

Ali Oulkadi reste en préventive
La chambre du conseil de Bruxelles a par ailleurs confirmé vendredi la détention préventive d'un mois d'Ali Oulkadi, l'individu qui a conduit Salah Abdeslam samedi après-midi de Laeken à Schaerbeek ainsi que d'Abdeilah Chouaa.

Selon Me Olivier Martins, conseil d'Ali Oulkadi, ce dernier avait été appelé samedi 14 novembre dernier, vers 13h00, vraisemblablement par son ami Abdeilah Chouaa, pour aller le chercher en voiture près de la place Bockstael, à Laeken.

Un autre homme se trouvait avec son ami: Salah Abdeslam. Mais Ali Oulkadi dit ne pas l'avoir reconnu tout de suite, et ce bien que que les deux hommes sont amis "de jeunesse", "car Salah portait un bonnet".

"Pendant le trajet, Salah Abdeslam lui a raconté que son frère Brahim avait tué des gens à Paris et s'était fait exploser. Pour mon client, ce fut un choc. Il n'y comprenait rien et ne pouvait plus raisonner clairement", avait indiqué Me Martins.

"Salah Abdeslam lui a demandé de l'amener à Schaerbeek et mon client s'est exécuté, après s'être arrêté en cours de route dans un café", avait précisé l'avocat, vendredi matin.

7sur7


Dakarflash2




1.Posté par amina le 29/11/2015 11:05
Du nouveau!!! Du nouveau!!! Bess takk chez AMINA dans un endroit calme paradisiaque et surtout l’essentielle qui est la discretion avec de belles masseuses DIPLOMEES et PROFESSIONNELLES a votre disposition alors n’hesitez pas a nous appeler aux 00221 78 136 10 63

Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 2 Décembre 2016 - 13:11 Donald Trump veut rassembler "un pays très divisé"