Menu
DakarFlash
DakarFlash.com



LES CONSEILS DU BATONNIER A SEYNABOU NDIAYE DIAKHATE : "Vous aurez affaire à des gens très puissants"


La nouvelle présidente de l’Office national de lutte contre la fraude et la corruption (Ofnac), Seynabou Ndiaye Diakhaté, a prêté serment hier, devant la Cour d’appel de Dakar. La remplaçante de Nafi Ngom a reçu beaucoup d’éloges, mais également des mises en garde dont celles de Me Mbaye Guèye, bâtonnier de l’Ordre des avocats.

Rédigé par DakarFlash.com, le Vendredi 12 Août 2016 || 366 Partages

LES CONSEILS DU BATONNIER A SEYNABOU NDIAYE DIAKHATE : "Vous aurez affaire à des gens très puissants"

Hier, lors de l’audience civile de prestation de serment de la présidente de l’Office national de lutte contre la fraude et la corruption (Ofnac), le Bâtonnier de l’Ordre des avocats n’a pas fait dans la dentelle, pour prévenir Seynabou Ndiaye Diakhaté des difficultés qui l’attendent dans sa mission de lutter contre la corruption. Me Mbaye Guèye lui a assuré que la tâche ne sera pas aisée, à cause de la place occupée par corrupteurs et corrompus. ‘’Vous êtes appelée à vous battre avec un phénomène difficile à combattre, parce qu’étant le plus invisible des faits criminels.

La corruption, c’est la totale dissimulation, car entre un corrupteur et un corrompu, il n’y a pas une troisième personne ni place à des écrits’’, a-t-il déclaré. Avant de poursuivre sur la même lancée : ‘’Vous aurez affaire à des gens d’une extrême lâcheté qui n’hésiteront pas à tout faire pour vous empêcher de faire votre travail.’’ L’autre difficulté, a relevé Me Mbaye Guèye, ‘’réside dans le fait que vous aurez affaire à des gens très puissants’’.

En effet, selon les arguments de la robe noire, ‘’les acteurs de la corruption occupent très souvent des places privilégiées sur le plan social, économique et politique’’. Cependant malgré tous ces obstacles, le Bâtonnier se dit confiant et reste persuadé que Seynabou Ndiaye Diakhaté ne faillira point dans cette mission. Surtout qu’à son avis, la veuve de l’ex-président du Conseil constitutionnel est ‘’la personne qu’il faut à la place qu’il faut’’. ‘’La grandeur de Seynabou Ndiaye Diakhaté réside dans sa grande discrétion, son calme et sa sérénité légendaire, dans sa piété, son humanisme, sa compétence reconnus par ses pairs et les avocats’’, a loué la robe noire. ‘’Votre mission est difficile et exaltante, mais votre expérience professionnelle constitue un gage de réussite’’, a renchéri le Procureur général de la Cour d’appel de Dakar, Lansana Diaby Siby.

‘’Impartialité, transparence et confidentialité’’

Le Premier-président de la Cour d’appel, Demba Kandji, qui a reçu le serment de Seynabou Ndiaye Diakhaté, n’a pas manqué de prodiguer des conseils à sa collègue magistrate, tout en saluant son professionnalisme. ‘’Votre mission, pour être efficace, devra reposer sur une politique clairement définie et partagée par tous les acteurs. Une large coopération avec les services de détection, en conformité avec les instruments intégrés ou les recommandations du Groupe d’action financière internationale (Gafi)’’, a-t-il souligné. Cette politique, ajoute-t-il, ‘’devra aussi être soutenue par votre formation permanente dans les techniques d’investigation en matière de crimes organisés’’. Selon Demba Kandji, ‘’toute performance sera évaluée, non pas en fonction de la quantité des cas de fraude et corruption révélés, mais plutôt par la valeur et la pertinence des enquêtes qui devront être exhaustives’’.

Pour finir, il a invité l’ancienne Doyenne des juges d’instruction à ‘’porter en bandoulière les valeurs cardinales d’indépendance, d’impartialité, de transparence et de confidence’’ pour mener à bien les enquêtes.

Enquête


Dakarflash2



Nouveau commentaire :