Menu
DakarFlash
DakarFlash.com



LIBERE APRES PLUSIEURS HEURES D’AUDITION Mouth Bann prié de rester à la disposition des enquêteurs


Le président du mouvement ‘’Jubanti Senegaal” est rentré chez lui hier, après plusieurs heures d’audition à la Brigade des affaires générales. Il a été questionné sur des propos tenus lors d’une émission télé.

Rédigé par DakarFlash.com, le Mardi 1 Mars 2016 || 232 Partages

Hier, après plusieurs tours d’horloge entre les mains des éléments de la Brigade des affaires générales (BAG), une entité de la redoutable Division des investigations criminelles (DIC), le président du Mouvement ‘’Jubanti Senegaal” a été libéré hier vers les coups de 22h. Selon nos sources, cette libération est assortie à certaines conditionnalités. Mouth Bann est prié de rester à la disposition de la justice. ‘’Il a été interrogé sur tous les points relatifs à ses déclarations, lors de l’émission. Il est libéré, certes, mais il reste à la disposition de la justice et peut déférer à une convocation à tout moment’’, révèle une source proche de l’enquête.

Lors de cette émission qui a réuni autour du thème : ‘’référendum : pour un oui ou un non, les couteaux tirés’’, Assane Dia, chef de file du Parti “And Dolel Senegaal”,  Mamadou Goumbala du Grand Parti et Abdourahmane Sow du M23, le dernier invité Mouth Bann a axé l’essentiel de son discours sur l’homosexualité (voir ailleurs).‘’Vous pensez que le président Barack Obama va se déplacer jusqu’au Sénégal avec tout ce que cela coûte comme dépenses aux contribuables américains pour des futilités. Le journal New York times avait écrit, avant la visite du président américain, qu’Obama allait effectuer ce voyage en Afrique et plus particulièrement au Sénégal pour leur proposer la légalisation de l’homosexualité. C’était en 2013. Obama était venu en visite au Sénégal pour cet unique point. Vous pensez que Macky Sall pourra résister aux injonctions d’Obama ? En diplomatie, ce dont deux présidents de la République parlent en huis clos et ce qu’ils déclarent devant les caméras, il y une grande différence’’, avait soutenu le journaliste, lors de l’émission ‘’DINE AK DIAMONO’’.

‘’Macky Sall n’ose pas contredire Obama’’

Selon le président du Mouvement ‘’Jubanti Senegaal”, la déclaration sur l’homosexualité  de Macky Sall au palais en 2103, ‘’c’était pour la consommation publique’’. Mais en réalité, a-t-il ajouté, les autorités sont sur le point de légaliser l’homosexualité au Sénégal, à travers ces réformes constitutionnelles. ‘’C’est cela la réalité. Macky Sall n’ose pas contredire Obama. Macky Sall et Me Sidiki Kaba travaillent dans ce cadre. Le ministre de la justice a été décoré dernièrement par la France et qu’est-ce qu’il a fait pour mériter un tel honneur ? C’est parce qu’il y a 3 dossiers qu’ils devraient boucler: emprisonner Hissein Habré, mettre Karim Wade en prison et il fallait que le projet (de la légalisation) de l’homosexualité soit mis dans les dispositifs constitutionnels. C’est en chemin. C’est pour cela qu’il (Me Kaba) a été décoré, en attendant’’, a poursuivi M. Banne.

Par ailleurs, le farouche défenseur du ‘’NON’’ pour le prochain référendum du 20 mars a demandé à l’opposition d’être aux aguets, dans le but de parer à de probables cas de fraude de la part de l’actuel régime. ‘’Autre chose, Macky Sall et Ismael Madior Fall ne peuvent pas rester dans leur coin, après avoir bu leur thé et mangé du riz, pour nous imposer un projet de loi constitutionnel. Qu’est-ce qu’ils représentent pour le pays ? Macky Sall doit s’exprimer sur les 15 points….. Il faut qu’il nous explique les tenants et les aboutissants des 15 points. Ils sont aussi en train de transférer des électeurs à l’intérieur du pays. Il faut que l’opposition prenne ses responsabilités sur ce point’’, avait-il également allégué.

Alors que, les autres invités ont orienté leurs propos sur le référendum, la modernisation des cités religieuses, entre autres…Le lendemain vendredi, nos confrères du groupe Walfadjiri ont reçu la visite des éléments de la DIC qui avaient pour mission de récupérer la bande sonore de l’émission hebdomadaire. Ils ont obtenu gain de cause.

 ‘’En réalité nos autorités sont sur le point de légaliser l’homosexualité au Sénégal’’

Enquête


Dakarflash2




1.Posté par ITALIEN le 02/03/2016 02:10
’Association des juristes africains (AJA) recommande à l’Etat du Sénégal d’ouvrir de larges concertations avec tous les acteurs de la société pour permettre aux différentes composantes de la société de s’approprier le projet de révision constitutionnelle.

Considérant que ’’la Constitution est l’affaire du peuple qui est la source de toute légitimité’’, l’AJA estime dans un communiqué reçu à l’APS que ’’cette option permettrait en outre d’apaiser le climat social’’.


Selon l’AJA, ’’les réformes institutionnelles ne sont perpétuelles que si elles sont consensuelles et que la liberté et le pouvoir s’exercent dans le cadre de la légalité’’’.


L’AJA souligne que ’’le Conseil constitutionnel, en réponse à l’avis qui lui avait été demandé par le président de la République, s’est prononcé sur la base du principe selon lequel le Juge constitutionnel peut dans n’importe quelle procédure se saisir d’office’’.


’’Il peut ainsi prendre une décision motivée par la menace d’une violation de la Constitution, venant du chef de l’Etat, et que celui-ci, s’il s’écarte de l’esprit de la Constitution peut être ramené à l’Ordre par le juge constitutionnel, y compris même dans la procédure consultative’’, indique l’AJA dans son communiqué.


Pour ces juristes, ’’le Conseil constitutionnel a pris sa décision sur la base de cette doctrine qui donne au juge constitutionnel une compétence générale sans distinction de la nature contentieuse ou non contentieuse de la requête, ainsi que de l’esprit de l’article 15 de la loi 92-23 modifiée par la loi du 17 février 1999 portant organisation du Conseil constitutionnel du Sénégal’’.


’’Le dernier mot revient au peuple souverain’’, ont-ils fait savoir, ajoutant qu’il ‘’appartient à l’exécutif qui a initié la procédure de révision de la Constitution de lui garantir la légitimité populaire la moins contestable possible’’.

2.Posté par mignonne le 02/03/2016 10:01
nous sommes une équipe de 3 jeunes filles très sensuelles et pleines de feeling
nous vous proposons des séances de massage discret , sensuel et inoubliable.
seules dans notre cabinet de massage, nous vous faisons voyagés au paradis du plaisir
1-BIJOU notre drianke 24 ans
2-SONIA 20 ans metisse cap- verdienne
3-KIA belle et sexy taille fine19 ans
eh wi, vous avez l’embarras du choix, des filles de jeunes et belles et surtout professionnelles.
satisfaction assurée ou rembourser
tel: 77 181 19 99 / 78 433 89 49

Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >