Menu
DakarFlash
DakarFlash.com



La CEDEAO veut créer un centre sanitaire pour prévenir les épidémies


Rédigé par DakarFlash.com, le Mardi 3 Novembre 2015 || 14 Partages

La CEDEAO veut créer un centre sanitaire pour prévenir les épidémies
La CEDEAO a l’ambition d’ouvrir un centre régional de contrôle et de surveillance des maladies pour trouver des solutions idoines en cas d’apparition d’une maladie à potentiel épidermique, a indiqué, mardi à Dakar, le directeur général de l’Organisation ouest africaine de la santé, Dr Xavier Crespin. La région CEDEAO se doit de trouver des solutions idoines pour atténuer la survenue des épidémies. Le Centre de traitement, de contrôle et de surveillance de maladies constitue à ne point douter l’un des instruments à même d’aider la région dans cette recherche de solutions’’, a-t-il dit.Dr Crespin s’exprimait à l’ouverture d’une assemblée générale extraordinaire des ministres chargés de la Santé dans les pays de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO).La réunion a porté sur l’examen et l’approbation du projet de plan stratégique régional 2016-2020 de l’OOAS et du projet de documents portant création et modalités de fonctionnement du Centre régional de contrôle et de surveillance des maladies.
‘’ Les épidémies provoquées par les maladies à potentiel épidémique sont les causes majeures de morbidité et de mortalité. Elles constituent l’un des principaux défis de la santé publique en Afrique en raison de ces décès et entraves économiques’’, a soutenu Xavier Crespin.Selon le directeur de l’OOAS, cet état de fait est en partie lié à la fragilité du système de santé et aux faibles capacités des pays africains. ‘’ La création et la mise en place d’un tel centre de traitement des maladies permettront aux Etats membres et à la région de détecter précocement l’apparition de toute maladie à potentiel épidermique, de prendre en charge correctement les cas et d’utiliser les vaccins appropriés en vue de prévenir les nouveaux cas’’, a expliqué Dr Crespin.
Il indique que l’OOAS a mené des actions ayant permis de produire des projets de documents, de création et de fonctionnement du Centre régional et de contrôle des maladies dans l’espace CEDEAO.‘’ Dans un effort de partage de responsabilité, d’intégration des activités, nous contrôlons et parviendrons très bientôt à prévenir les maladies à potentiel épidermique pour lesquelles nos populations payent encore un lourd tribut’’, a souhaité le directeur général de l’OOAS.Le Premier ministre, Mouhammad Boun Abdallah Dionne venu présider la cérémonie a salué les efforts de la CEDEAO de doter notre région de systèmes de sanitaire développant des mécanismes de prévention plus adaptés contre les risques.
‘’ L’OOAS est à l’avant-garde d’un combat dont les résultats sont d’une portée inestimable’’, a-t-il dit soulignant que la santé reste un capital précieux dans la marche pour le développement.Le Premier ministre a rappelé l’apparition de la maladie à virus Ebola qui selon lui à mis en évidence la faiblesse de nos systèmes de santé face à cette situation. Il soutient que la création du centre régional de contrôle et de surveillance des maladies permettra de mieux lutter contre les épidémies notamment la maladie à virus Ebola que connait la région.
APS

Dakarflash2



Nouveau commentaire :