Menu
DakarFlash
DakarFlash.com



La Liga et les primes polémiques


L’heure de vérité arrive à grands pas en Liga. Barcelone et le Real Madrid se disputent le titre mais la suspicion d’arrangements et de primes illégales entre les équipes supplante l’aspect sportif.

Rédigé par DakarFlash.com, le Dimanche 15 Mai 2016 || 46 Partages

Le dénouement se rapproche en Liga. Dans la lutte qui l’oppose au Real Madrid, Barcelone tient son destin entre les mains. Si le club catalan s’impose à Grenade, il sera sacré champion d’Espagne. Seuls les Merengues peuvent espérer, en cas de victoire face à La Corogne et de tout autre résultat des Catalans, décrocher le titre. Dans de pareilles circonstances, et comme chaque année, les suspicions les plus grandes vont bon train. Depuis plusieurs semaines, les rumeurs circulent autour de primes illégales ou d’un arrangement entre Grenade et Séville afin de faciliter, entre autres, le titre des Blaugranas. 
Les Filipinos, qui luttent pour le maintien, ont obtenu un succès inattendu sur la pelouse du club andalou (4-1), dimanche dernier. En échange, ils se seraient engagés à lever le pied face au Barça. Ceci permettrait à Séville, qualifié pour la finale de la Coupe du Roi, de disputer la Supercoupe d’Espagne et de percevoir d’importantes recettes en billetterie et en droits TV. Zinedine Zidane a montré son indifférence à l’égard de cette situation. "Je me préoccupe de notre match, a-t-il lâché en conférence de presse, vendredi, dans des propos rapportés par AS. Ça, nous pouvons le contrôler. Le reste, je ne le regarde pas et je ne l’écoute pas. Je ne m’intéresse qu’à ce que nous faisons". 
Même son de cloche à plusieurs centaines de kilomètres de là. Luis Enrique ne s’est pas montré très loquace à l’évocation de ce sujet. "Je ne veux pas aborder cette question, a avoué le technicien barcelonais. Ce qui m’intéresse, c’est de gagner la Liga. Le reste est secondaire. Cela nous rendrait heureux mais il reste un match. Nous avons mérité notre position de privilégié". "Que ceux qui doivent enquêter enquêtent, a renchéri José González, l’entraîneur de Grenade. Mes joueurs seront à 100% qu’on parle ou non de mallettes". Ce genre de pratiques ne concerne pas que le titre. Il inquiète également les équipes qui luttent pour ne pas descendre.

Dakarflash2



Nouveau commentaire :