Menu
DakarFlash
DakarFlash.com


La Senelec lance une filiale chargée de la gestion de la consommation des ménages


DAKARFLASH-La Société nationale d’électricité du Sénégal (SENELEC) a procédé au lancement officiel, mercredi, à Dakar, d’une nouvelle filiale baptisée "Akilee" et dédiée à la "gestion de la consommation" d’électricité des ménages et des entreprises, ont constaté des reporters de l’APS.

Rédigé par DakarFlash.com, le Jeudi 24 Août 2017 || 171 partages || 0 commentaires

La Senelec lance une filiale chargée de la gestion de la consommation des ménages
La cérémonie de lancement de cette filiale présentée comme "une société anonyme" s’est déroulée en présence du directeur général de la SENELEC, Mouhamadou Makhtar Cissé, et d’autres dirigeants de sociétés nationales d’électricité d’Afrique de l’Ouest.
 
"Akilee SA s’inscrit en droite ligne de la volonté du chef de l’Etat, Macky Sall, de garantir un accès large et fiable à une énergie bon marché, tout en diminuant de moitié les factures des ménages et en améliorant la maîtrise de la demande", a expliqué M. Cissé.
 
"La plateforme Akilee permettra à ses clients de surveiller et de comprendre leur consommation d’électricité en temps réel", a-t-il souligné.



Selon Mouhamadou Makhtar Cissé, la SENELEC, via cette nouvelle entité, veut "aider les consommateurs à une meilleure gestion de leur consommation, pour une gestion plus efficiente de la production" d’énergie électrique de la société nationale.
 
Il estime que cette innovation va aider à "donner un nouveau souffle à la SENELEC".
 
La "plateforme" Akilee a été créée en octobre 2014 par deux ingénieurs sénégalais et la Société nationale d’électricité du Sénégal détient 34% de son capital, a expliqué l’un de ses "concepteurs", Amadou Ly.
 
"Cette plateforme sera un lieu d’échange et de conseil, en ce qui concerne la réduction de la consommation énergétique des ménages et des entreprises", a ajouté M. Ly lors de la cérémonie de présentation de cette innovation.
 
Akilee "va permettre à la SENELEC de mieux gérer ses relations avec sa clientèle", a-t-il assuré, présentant le nouvel outil comme "une plateforme numérique disponible sur Internet".
 
Ses usagers vont s’acquitter du paiement d’un abonnement facturé "à partir de 2.000 francs CFA par mois", a précisé Amadou Ly.

Dakarflash6



Nouveau commentaire :