Menu
DakarFlash
DakarFlash.com



La crise entre l'Iran et ses voisins sunnites s'aggrave


Rédigé par DakarFlash.com, le Lundi 4 Janvier 2016 || 27 Partages

La crise entre l'Iran et ses voisins sunnites s'aggrave
Craignant une escalade aux conséquences imprévisibles, la Russie a affirmé être "prête à servir d'intermédiaire" pour résoudre la crise entre Ryad et Téhéran, deux pôles d'influence dans la région tourmentée du Proche-Orient.

Les Etats-Unis, alliés des Saoudiens mais qui se sont aussi rapprochés des Iraniens à la faveur de l'accord sur le nucléaire conclu en juillet, ont eux appelé "à des mesures positives pour calmer les tensions".

La France et l'Allemagne ont également plaidé pour une désescalade après que Bahreïn et le Soudan ont annoncé eux aussi la rupture de leurs relations avec l'Iran. Les Emirats ont pour leur part réduit leurs liens avec Téhéran. 

La nouvelle crise a éclaté samedi avec l'exécution par Ryad du dignitaire chiite Nimr el-Nimr, critique du pouvoir saoudien, avec 46 autres personnes condamnées pour "terrorisme", dont la majorité pour des attentats attribués au réseau extrémiste sunnite Al-Qaïda.
 
7sur7.be

DakarFlash3




1.Posté par dieme le 04/01/2016 18:18
Que la paix s installe entre l iran et arabie saoudite.vous etes des musulmans et vous pratiquez la meme religion qui es L islam

2.Posté par la main du bonheur le 04/01/2016 21:23
MAIN DU BONHEUR Masseuse sensuelle propose une évasion charnelle (je suis très sélective dans le choix de mes clients). Sous mes douces mains expertes laissez-vous aller pour ce massage sensuel. Je suis une vraie bombe, je suis bien faite, je suis aussi diongue et , Je te rejoins volontiers chez toi ou à l'hôtel. Cette activité est pour moi accessoire, je suis donc assez exigeante. Prendre RDV au moins 1 heure avant par appel uniquement. 78 433 89 49 ou 76 739 37 29

Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 9 Décembre 2016 - 12:07 Fillon lance l'offensive contre Valls

Vendredi 9 Décembre 2016 - 12:05 Six morts dans une attaque contre la police au Caire