Menu
DakarFlash
DakarFlash.com

La journée mondiale de l’Environnement célébrée à Tambacounda


Le ministre de l’Environnement et du Développement durable, Abdoulaye Bibi Baldé a présidée ce lundi à Tambacounda, la cérémonie officielle de la journée mondiale de l’environnement.

Rédigé par DakarFlash.com, le Mardi 6 Juin 2017 || 33 partages || 0 commentaires

La journée mondiale de l’Environnement célébrée à Tambacounda
 

Dans son discours, le ministre a  insisté sur le sens de cette journée, ô combien symbolique. En effet le Sénégal, dans sa politique de protection de l’environnement, célèbre le 5 juin de chaque année la journée mondiale de l’environnement. Cette journée instituée par l’Organisation des Nations Unies depuis 1972, est l’occasion pour tous les pays de sensibiliser et de renforcer la responsabilité humaine dans la protection de l’environnement selon M. Baldé.

Sous le thème « Rapprocher les gens de la nature » et sous le slogan « Je suis pour la nature », l’édition de cette année 2017 nous pousse à réfléchir aux interrelations entre l’homme et la nature dit-il.

Ainsi, le thème nous invite à communier avec la nature, en apprécier la beauté et l’importance, et à répondre à l’appel lancé par la communauté internationale pour la protection de la Terre que nous partageons, dans un monde de plus en plus urbanisé.

En effet, la croissance démographique entrainant la pression urbaine, a tendance à étouffer la nature voire à la faire disparaître, ce qui est particulièrement visible à Dakar, alors qu’elle est indispensable à notre vie, à notre santé, à notre bien-être.

Cette course à la croissance, notamment dans les pays en développement, risque de produire les mêmes scénarios qu’ont vécus les pays développés avec les risques de pollution, de dégradation de la qualité de l’air, des eaux et des sols, l’utilisation non rationnelle des intrants chimiques, les pertes de ressources naturelles et plus globalement les pertes de la biodiversité et leurs corollaires sur la santé et le bien-être des populations.

Par conséquent, ce thème « Rapprocher les gens de la nature » est un cri du cœur pour nous amener à mieux considérer la nature et à en faire un atout plutôt que de la détruire.

C’est pourquoi, au vu des spécificités environnementales des régions de Kédougou et de Tambacounda, parmi lesquelles la beauté des chutes d’eau de Dindéfélo, la problématique partagée de l’utilisation du mercure dans les sites d’orpaillage à Kédougou et à Tambacounda, la sauvegarde du Parc national de Niokolo Koba, la gestion durable de la forêt de Néttéboulou, nous nous réjouissons de commémorer cette journée dans le Sénégal oriental, plus particulièrement dans la région de Tambacounda.

IGFM


Dakarflash6



Nouveau commentaire :