Menu
DakarFlash
DakarFlash.com


La presse sénégalaise dissèque le consensus autour du mode de vote aux législatives


Les quotidiens sénégalais parvenus samedi à Dakarflash.com traitent en priorité du consensus trouvé hier entre la Commission électorale nationale autonome (Cena) et les partis et coalitions de partis, autorisant ainsi l’électeur de choisir au moins cinq bulletins sur les 47 en compétition.

Rédigé par DakarFlash.com, le Samedi 1 Juillet 2017 || 479 partages || 0 commentaires

Sur le mode de vote au législatives, L’Observateur constate un «consensus sur fond dé déchirement», poussant Déthié Fall, de la coalition Manko Taxawu Sénégal à estimer que «c’est une mascarade».

 
De son côté, Me El Hadj Diouf, dirigeant de la coalition Leral, affirme qu’«une opposition forte de 25 listes est contre la proposition».

 
Au total, 33 des 47 mandataires listes enregistrées ont béni la décision de la Cena de permettre à l’électeur de prendre cinq bulletins au moins.

 
Sud Quotidien s’exclame : «Consensus au…rabais !»  Le journal explique qu’à l’issue d’une rencontre de la Cena avec les mandataires, il a été retenu de modifier la loi électorale en son article L.28 qui imposait à l’électeur de prendre l’ensemble des bulletins des candidats ou coalitions en lice.

 
«La proposition de la Cena, en attendant d’être validée par le pouvoir central, donne au suffragant la possibilité de ne prendre désormais que 05 bulletins avant de faire son choix dans l’isoloir», note Sud Quotidien.

 
Ce qui fait dire à EnQuête que «la Cena a tranché dans la confusion».

 
«Floraison des listes aux législatives-Macky tombe dans son propre piège. La rencontre Cena-partis politiques accouche d’une souris», renchérit Walfadjri à sa Une.

 
Cependant, L’As estime que «la Cena sauve le scrutin» et précise que l’électeur prendra au moins cinq bulletins pour voter.

 
Le journal souligne que la coalition gagnante Wattu Sénégal du Parti démocratique sénégalais (Pds, opposition) se démarque de la décision et appelle au siège de l’Assemblée nationale.

 
EnQuête parle de Me Abdoulaye Wade, tête de liste nationale de la coalition gagnante Wattu Sénégal et note un «mystère autour de son retour».

 
«On vous dira la date de retour de Me Wade, le moment venu. Il n’y pas d’urgence», affirme Mayoro Faye du Pds, alors que Babacar Gaye, le porte-parole dudit parti précise : «Personnellement, je ne peux pas vous dire la date du retour de Me Wade, parce que je ne sais pas».

 
Le Quotidien constate une incapacité de la Sénégalaise des eaux (Sde) à résoudre la question de la pénurie d’eau, avant de s’exclamer : «Toute honte bleue !»

 
Selon le journal, cette pénurie résulte du déficit de production et de l’échec des plans d’urgence.

 
Le Soleil met en exergue la Loi de finances 2018 et informe que «le budget (est) projeté à 3.720 milliards f cfa».

La Rédaction Dakarflash

Dakarflash4



Nouveau commentaire :